Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > « C'est comme si on venait voir son grand-père ou sa grand-mère », témoignages de l'équipe de Nantes dans Ouest France

« C'est comme si on venait voir son grand-père ou sa grand-mère », témoignages de l'équipe de Nantes dans Ouest France

Presse / Fraternité Ouest

Le quotidien Ouest France a rencontré les membres des petits frères des Pauvres de Nantes lors d'un barbecue organisé par l'équipe. Ils partagent leurs expériences : visites, vacances, moments collectifs, formations et flexibilité du bénévolat. Un article du 21 juillet 2017 :

Autour du barbecue, les aînés oublient la solitude

Les petits frères des Pauvres organisent des activités collectives pour les personnes âgées seules. L'association manque de bénévoles pour les accompagner.

Le rendez-vous chaque semaine, Monique rend visite à Gisèle. Les deux retraitées discutent et se racontent leurs tracas du quotidien, et parfois, se baladent en ville ou dans un parc. Gisèle ne voit pas grand monde en dehors de Monique, bénévole chez les petits frères des Pauvres depuis un an. Et pourtant, elle a déjà beaucoup de chance de pouvoir partager ce moment de confidence hebdomadaire. 

L'Association vit de dons et legs et lutte contre l'isolement des personnes âgées depuis plus de cinquante ans, à Nantes. Mais sans ses bénévoles, elle ne peut subsister.

« On vient donner les fleurs avant le pain, explique Monique, qui participe ce jour-là à un barbecue organisé au siège de l'association, dans le quartier Doulon. Notre travail est d'installer une relation d'écoute et de confiance avec des personnes âgées seules, en situation de précarité ou de handicap. » Pour les petits frères des Pauvres, l'essentiel est de passer un bon moment. Un engagement facile à tenir Jean-François est impliqué depuis six mois dans l'association, depuis son départ à la retraite. Pour cet habitant du centre de Nantes, le bénévolat chez les petits frères des Pauvres est un travail qui tombe sous le sens : « C'est comme si on venait voir son grand-père ou sa grand-mère. »

Pour le barbecue, Jean-François est venu sans ses grands-parents adoptifs. L'un est absent, l'autre est partie en vacances pour dix jours en Sologne, grâce à l'association. En plus des temps d'écoute, les petits frères des Pauvres organisent des séjours et des sorties à la journée. La semaine prochaine, Gisèle, la protégée de Monique, se rendra à la mer.

Ce jour-là, au barbecue, la moyenne d'âge est plutôt élevée. Mais, d'ordinaire, les bénévoles sont aussi de jeunes étudiants et des actifs.

Quel que soit leur profil, ils peuvent tenir leurs engagements vis-à-vis de l'association sans trop de difficultés.

« Le choix des jours de visite n'est pas fixé. Chacun s'organise en fonction de ses disponibilités », indique Stéphanie Forget, coordinatrice des petits frères des Pauvres, à Nantes.

Les bénévoles sont appuyés dans leur travail : ils effectuent des formations pour maîtriser les premiers secours ou mieux comprendre le rapport à la mort. De la même manière, ces formations sont dispensées à la carte, même pendant les week-ends. Il reste encore des personnes âgées qui souhaiteraient sortir de leur solitude. L'association manque cependant de bénévoles.

Louise BALIGUET | 21 juillet 2017 | Ouest France - Nantes

Jeudi 21 septembre, réunion d'information au restaurant intergénérationnel du Breil, au 31, rue de Malville à Nantes. Tél. 02 40 68 96 96.

Actualités

  • Accompagner à l’hôpital

    15/01/2018   En partenariat avec le personnel soignant de l’hôpital de la Seilleraye à Carquefou, les bénévoles des petits frères des Pauvres accompagnent les personnes âgées isolées, qui n’ont pas ou peu de visites.  
  • Réunions d'info collectives en région Ouest

    19/12/2017   Nos prochaines réunions d'informations pour tous ceux qui souhaitent devenir bénévoles 
  • Action auprès des personnes isolées malades

    14/12/2017   Les petits frères des Pauvres de la métropole de Nantes se mobilisent pour lutter contre l'isolement des personnes malades 
  • Les seniors se mettent au numérique

    05/10/2017   Faire circuler une tablette numérique à l'heure du déjeuner. C'est l'expérience menée auprès des personnes âgées d'une résidence à Nantes. 
  • Des vacances solidaires pour rompre l'isolement

    23/08/2017   Ils vivent à Nantes et sont en vacances à Clisson. Les séjours des petits frères des Pauvres sont souvent leurs seule occasion de partir entre amis pendant quelques jours.  
Voir tout >>>

Evénements

Voir tout >>>

Articles du même thème

Témoignages


Voir tout >>>

Nos partenaires

logo URIOPSS Pays de la Loire

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir