Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > Conférence-débat sur le grand âge et la fin de vie, le 9 janvier, avec le Pr Didier Sicard

Conférence-débat sur le grand âge et la fin de vie, le 9 janvier, avec le Pr Didier Sicard

''Solitude et vulnérabilité du grand âge et de la fin de vie''

Le Pôle Ressource Accompagnement des personnes malades organise une conférence-débat sur le thème du grand âge et de la fin de vie le 9 janvier 2014 au Forum 104 à Paris.

Didier Sicard, professeur de médecine interne, est président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique ainsi que président du comité d’experts de l’Institut des Données de Santé. Didier Sicard a été chef du service de médecine interne, de 1993 à 2004, consultant (2004-07) puis médiateur (depuis 2007) à l’hôpital Cochin (AP-HP, Paris). Il fera part du constat et des réflexions qu'il a été amené à faire en pilotant la commission de réflexion sur la fin de vie en France voulue par le Président de la République le 17 juillet 2012.

Lors des débats publics et des auditions, une écoute des citoyens à travers leurs questions et leurs témoignages a nourri le rapport qu'il a remis le 18 décembre 2012. Ce rapport a tenté de faire état des questions fondamentales que posent ou poseront à notre société la situation d’accompagnement des personnes en fin de vie, de rechercher et d’ouvrir des pistes pour y répondre.

Chantal Deschamps membre de la commission "grand age et fin de vie" mettra en évidence "Les questions qui demeurent …" après la remise de ce rapport. Médiatrice en santé, Chantal Deschamps est vice-présidente de la commission nationale d’agrément des associations d’usagers de la santé. Infirmière et éducateur de formation et titulaire d’un DEA de philosophie, elle a été membre du Comité consultatif national d’éthique jusqu’en 2009. A l’origine des maisons des proches en gériatrie et des maisons d’Usagers, elle poursuit des travaux en faveur de la démocratie sanitaire, entre autre au sein du Collectif Inter associatif Sur la Santé.

Vous avez été confronté ou témoin de situations délicates, de temps à autre, et vous vous posez des questions dans vos accompagnements à domicile, en longs séjours, en EHPAD … : Venez débattre !

"On pense que ce sont les vivants qui ferment les yeux des mourants, mais ce sont les mourants qui ouvrent les yeux des vivants
Un citoyen de Grenoble, qui a accompagné sa femme en fin de vie

Pôle Ressource Accompagnement de Personnes Malades, Sabine de Baudus
Communication de la Fraternité Accompagnement de Personnes Malades, Maryvonne Sendra


Le rapport de la conférence citoyenne sur la fin de vie

François Hollande dans sa 21ème proposition de sa campagne présidentielle déclarait être favorable à «la possibilité pour chaque citoyen de bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité, dans des conditions précises et strictes».

Il a confié une mission au professeur Didier Sicard pour réfléchir sur la question de la «fin de vie». Le rapport Sicard est remis à François Hollande en décembre 2012. Il préconise que l’assistance au suicide puisse être envisagée dans certains cas de maladie incurable et évolutive, tout en restant prudent sur l'aide active à mourir.

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) est saisi pour qu’il réfléchisse dans trois directions : la réforme des "directives anticipées", les options pour rendre les derniers instants "plus dignes" et l’assistance au suicide.

Le 1er juillet 2013, le CCNE a rendu son avis avec quelques évolutions comme le droit à la "sédation profonde" mais qui ne tranche pas sur la question de l'assistance au suicide. L'avis recommande aussi un débat public national sur ces questions liées à la fin de vie. Il ne s'agira que d'un panel de citoyens tirés au sort par l’IFOP.

Après discussion et confrontation "avec une douzaine de personnalités d'horizons divers" choisies par le CCNE, la conférence citoyenne a finalement rendue son rapport le 17 décembre 2013. Elle s'est dite favorable au suicide assisté avec des nuances ainsi qu'à l'euthanasie dans certains cas.

A la suite de ce rapport, la ministre de la santé Marisol Touraine a indiqué lors des questions au gouvernement du 18 décembre qu'elle allait lancer une consultation de "l'ensemble des acteurs concernés" avant de préparer une nouvelle loi.

Conférence – débat Solitude et vulnérabilité du grand âge et de la fin de la vie

Jeudi 9 janvier 2014 de 14h à 17h30

au Forum 104 - 104, rue de Vaugirard - 75006 Paris

Inscription préalable, dans la limite des places disponibles, auprès de Rachida BOUZIT
rachida.bouzit@petitsfreresdespauvres.fr - 01 48 06 45 00

Actualités

Voir tout >>>

Evénements

Voir tout >>>

Articles du même thème

Témoignages


Voir tout >>>

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir