Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact

Ca s'est passé cet été... à Wissant

Voilà ! On avait décidé ensemble de sortir de Paris cet été. « ON » : c’est-à-dire les Accueillis du Pôle-Précarité de Paris Sud.

Et pour mettre tous les atouts de notre côté, on a repris la bonne formule, déjà expérimentée au printemps à Morainvilliers : mélanger ceux de la « Villa Juge » et ceux de la « Rue de la Gaîté », bénévoles compris. On a même eu l’honneur de la présence d’une de nos salariées.

On voulait le bord de mer et –début août il n’y avait de libre que la maison de WISSANT sur la « Côte d’Opale », dans le Pas-de-Calais… Bien nous en a pris : on ne pouvait pas trouver mieux ! Jugez-vous-même : un vrai hôtel-trois-étoiles (en l'occurence, la maison Maris Stella, chambres tout confort, restauration impeccable (important pour le moral des troupes !) avec menu varié affiché d’avance, cuisinier professionnel et chaleureux, une grande esplanade privée, etc. la meilleure adresse du village !

Et puis, la plage : des kilomètres de sable, occupée par de très jeunes bambins avec leurs mamies, genre châteaux de sable et jardin d’enfants, de grands espaces de calme et de solitude au pied des dunes...  Elle est bordée au Nord par le Cap Blanc-Nez et au Sud par le Cap Gris-Nez, d’où nous avons pu apercevoir les côtes anglaises : émotion garantie !

Plage, balade, excursion – ou pas, l’essentiel aura été un bon progrès dans la découverte mutuelle, à travers le vivre-ensemble pendant plusieurs jours « en internat »…  D’ailleurs, nous n’étions pas les seuls à avoir préféré Wissant : nous avons appris que César serait parti de là pour conquérir l’Angleterre et, plus près de nous, le Général de Gaulle venait s’y reposer (on nous a montré la villa).

Ah, important ! Un invité de marque était au rendez-vous : le SOLEIL ! Il a brillé chaque après-midi… (Remarquable, pour un été qui n’en a guère été comblé…).

Jacques, bénévole

Pour information :

La  « Villa Juge » est un local d’animation situé dans le 15ème arrondissement, où se réunissent bénévoles et personnes âgées afin de passer du temps ensemble, d’une part, mais aussi s’organiser ensemble, à l’initiative des personnes âgées, des actions collectives souvent tournées vers la culture ou les loisirs, avec tout de même pour objectif de réinvestir les personnes dans des projets individuels et collectifs, et ce afin de recréer du lien social au quotidien, le cœur de l’action des petits frères des Pauvres.

La « rue de la Gaîté » correspond à une pension de famille située dans le 14ème (la maison relais de la Gaîté), accueillant une vingtaine de personnes âgée en situation de précarité dans des logements individuels, afin de leur permettre de se réapproprier un logement, mais aussi d’avoir une vie sociale avec ses voisins dans le cadre d’une vie de maison coanimée avec des bénévoles et des salariés.

L'action "précarité" vise un public de personnes âgées de plus de 50 ans isolées, en situation de précarités, autonomes dans leurs déplacements,  logées sur  la rive gauche de Paris et suivies par un service social. Il s’agit de personnes, bénéficiaires des minima sociaux, cumulant toutes sortes de fragilités liées à des problématiques administratives et financières plus ou moins complexes, qui entraînent bien souvent un phénomène de marginalisation et de repli sur soi.

Objectifs

  • Permettre aux personnes en situation précaire d’envisager de reconstruire ou clarifier un projet de vie personnel, d’être plus autonome dans leur environnement et les accompagner dans le vieillissement. Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation précaire.
  • Faciliter le lien social entre les personnes accompagnées (travailler le relationnel), les impliquer dans une vie sociale et culturelle externe. Aider à la restauration des liens familiaux dans certains cas, à la demande des personnes.

Toutes ces actions sont réalisées en lien avec nos partenaires (services sociaux…)

Actualités

  • Intergénérationnel : des collégiens en scène pour les petits frères des Pauvres

    14/06/2017   Vendredi 9 juin a eu lieu une représentation de théâtre par des collégiens pour les personnes accompagnées au siège de l'Association les petits frères des Pauvres.  
  • Ça tricote avec Onze Bouge, le festival artistique du 11ème

    15/05/2017   Vendredi dernier, tricoteuses et tricoteurs investissaient les locaux de notre siège parisien, dans le cadre du festival Onze Bouge. L'objectif : tricoter une œuvre collective et monumentale qui donnera de la couleur à la Place Léon Blum (Paris 11e). 
  • Noël solidaire dans un hôtel de luxe grâce aux petits frères des Pauvres

    26/12/2016   En ce jour de Noël, les bénévoles de l'association les petits frères des Pauvres ne pouvaient laisser les personnes isolées.Menu de fête, coupe de champagne et même concert leur ont été offerts. C'est au restaurant du luxueux hôtel du Mariott qu'ils ont été reçus et qu'ils ont pu, l'espace d'un instant, oublier leur solitude. L'organisation a demandé deux à trois mois de préparation. Reportage de BFMTV 
  • Moi, Laurent, bénévole de Noël

    24/12/2014   Confronté à la solitude un 25 décembre, Laurent Dumont a décidé de se rendre utile en allant célébrer Noël avec les petits frères des Pauvres. Une décision qui a profondément changé sa vie. Alexis Duval journaliste pour Le Monde nous fait part de l'expérience bénévole de Laurent. 
  • L’institut culturel de Google nous a ouvert ses portes

    18/12/2014   Le 30 octobre dernier, 4 personnes âgées et 3 bénévoles ont pu bénéficier d’une visite de cet institut peu connu, situé rue de Londres dans les locaux de Google France. 
Voir tout >>>

Evénements

Voir tout >>>

Articles du même thème

  • Noël solidaire dans un hôtel de luxe grâce aux petits frères des Pauvres

    26/12/2016   En ce jour de Noël, les bénévoles de l'association les petits frères des Pauvres ne pouvaient laisser les personnes isolées.Menu de fête, coupe de champagne et même concert leur ont été offerts. C'est au restaurant du luxueux hôtel du Mariott qu'ils ont été reçus et qu'ils ont pu, l'espace d'un instant, oublier leur solitude. L'organisation a demandé deux à trois mois de préparation. Reportage de BFMTV 

Témoignages


Voir tout >>>

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir