Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > « Changer la société ne se décrète pas d’en haut, sans le public concerné et sans les corps intermédiaires »

« Changer la société ne se décrète pas d’en haut, sans le public concerné et sans les corps intermédiaires »

Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, les présidentes et présidents de grands acteurs du secteur associatif, dont les petits frères des Pauvres, regrettent, dans une tribune parue dans Le Monde, que le gouvernement laisse les associations spectatrices de décisions prises en amont ou ailleurs.

Le secteur associatif a le sentiment de ne plus être reconnu comme un ­interlocuteur naturel du gouvernement dans l’élaboration des politiques publiques. Les phases de concertation sont réduites à leur plus simple expression, lorsqu’elles ne sont pas simplement supprimées. Elles portent au mieux sur la mise en œuvre des décisions, mais très rarement sur leur préparation et leurs impacts.
 
La diminution des aides personnalisées au logement (APL), la réduction drastique du nombre d’emplois aidés, l’intensification du contrôle des migrants, la réduction des crédits, le projet de loi logement... la liste est longue des sujets sur lesquels les associations n’ont pas été écoutées par les pouvoirs publics avant que soient prises des décisions majeures. C’est un signal négatif pour les associations, dont l’avis ne semble pas intéresser les pouvoirs publics. C’est aussi une perte d’efficacité car le gouvernement se prive de l’expertise de ceux qui sont au plus près des populations concernées. Les associations n’ont pas le monopole de la vérité, mais elles ont leur part de vérité. Changer la société ne se décrète pas d’en haut, sans le public concerné et sans les corps intermédiaires. »
 
Les acteurs du secteur associatif tiennent également à alerter sur la place que l’on souhaite donner à la solidarité : « Il en va, en fait, de l’idée que l’on se fait de la solidarité. Soit on la considère comme l’addition de mesures destinées à éviter les situations les plus dramatiques et, dans ce cas, les associations sont des exécutants ; soit on la considère comme impliquant toute la société, bénéficiant à toute la société, comme le fruit d’une mobilisation citoyenne ; alors on a besoin d’associations vivantes et porteuses, à côté d’autres acteurs, de cette valeur républicaine de fraternité. »
 
Vous pouvez également lire l'article dans le journal Le Monde.
 


    Les signataires de la tribune :

  • Béatrice Borrel, présidente de l’Union nationale des familles et amis de personnes malades (Unafam) 
  • Arnaud de Broca, sécrétaire général de l’association des accidentés de la vie (FNATH) 
  • Laurent Desmard, président de la fondation abbé-Pierre 
  • Patrick Doutreligne, président de l’Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux (Uniopss)
  • Véronique Fayet, présidente du Secours catholique
  • Edouard Ferrero, président de la Confédération Française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes (CFPSAA)
  • Louis Gallois, président de la Fédération des acteurs de la solidarité
  • Jean-Louis Garcia, président de l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH)
  • Luc Gateau, président de l’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei)
  • Guillaume Quercy, président de l’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles (UNA)
  • Alain Rochon, président de l’Association des paralysés de France (APF)
  • Alain Villez, président des petits frères des Pauvres
  • Eric Yapoudjian, directeur de la fondation Armée du salut.
     

Actualités

  • La Sagrada Familia pour de vrai ! On est partis en vacances !

    19/06/2018   Un séjour en Espagne organisé par trois équipes des petits frères des Pauvres, avec la visite de Barcelone et de la Sagrada Familia. 
  • 20 000 euros de subvention pour la formation et les actions des équipes

    07/02/2018   La commission sociale du groupe AG2R La Mondiale a accordé aux équipes des petits frères des Pauvres du Languedoc une subvention de 20 000€  
  • Repas de Noël à Prémery

    02/01/2018   Comme chaque année, partout en France, un repas de Noël a été partagé entre bénévoles de l'Association et les personnes âgées accompagnées. Amuse-bouches, jeux, et diverses activités étaient au rendez-vous.  
  • Rentrée engagée pour les équipes du Languedoc

    26/09/2017   Lundi 25 septembre, la 2ème journée de Rentrée des bénévoles des équipes de Nîmes, Montpellier, Frontignan, Sète, et Béziers a eu lieu autour du thème de l'engagement citoyen et de la Fraternité. Retour sur une journée qui a donné la parole aux personnes accompagnées. 
  • Offre de service civique à Arnay le Duc

    23/06/2017   Objectif de la mission : Participer, avec les bénévoles des équipes petits frères des Pauvres d’Arnay le Duc, à la lutte contre la solitude et l’isolement des personnes âgées par la mise en place d’actions d’accompagnement. Votre mission devra également faciliter la pérennisation de l’action par l’équipe bénévole. 
Voir tout >>>

Evénements

Voir tout >>>

Articles du même thème

  • Comprendre le parcours de relogement chez les petits frères des Pauvres

    21/06/2017   Mustapha Djellouli, chef de service du pôle accompagnement social personnalisé, et Emmanuelle Jenney, responsable de la gestion locative, retracent le parcours d'une personne âgée en difficulté pour retrouver un logement stable, grâce à l'accompagnement des petits frères des Pauvres. 
  • Jeudi 15 juin, assistez au ciné-débat "Les souvenirs"

    09/06/2017   Le 15 juin est la journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. Pour cette 12ème édition de la journée mondiale de lutte contre les maltraitances des personnes âgées, le Comité de Réflexion Éthique et de Reconnaissance des Aînés (CRERA), le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Toulon, les petits frères des pauvres et la Ligue de l’Enseignement vous invitent gratuitement à la projection du film « Les Souvenirs » de Jean-Paul Rouve. 
  • Les petits frères des Pauvres ont offert, hier soir, un réveillon de Noël aux personnes âgées isolées

    29/12/2014   Chaque année, l’antenne neversoise des petits frères des Pauvres organise un réveillon de Noël pour les personnes âgées isolées. Un moment heureux. Et léger.  

Témoignages


Voir tout >>>

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique