Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > > Disparition de Jean Dupré

Disparition de Jean Dupré

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de Jean Dupré le 10 novembre, à l'âge de 87 ans.
C'est en 1966 que Jean rejoint les petits frères et malgré quelques parenthèses dues à sa vie professionnelle, il ne les a jamais quittés.

Après avoir présidé la Fraternité Paris-Sud au tout début des années 80, il est élu président de l'association en 1985, mandat qu'il exercera jusqu'en 1991.

C'est sous sa présidence et sous son impulsion, notamment, que les petits frères s'engagent dans l'accompagnement des personnes en fin de vie et commencent à développer les actions inter-générations comme en témoigne par exemple le Centre de Rencontre des Générations de Mont-Evray qu'il contribua, avec passion, à faire naître. C'est sous sa présidence aussi que les premières croisières pour personnes dépendantes sont organisées, que de nouvelles actions voient le jour, comme par exemple Lourdes.

En 1986, sensible à la grande misère des personnes âgées au Liban, en plein guerre, il convainc les petits frères de répondre positivement à un appel pour participer à la construction d'un foyer pour les personnes démunies, le Foyer des Têtes Blanches, qui fonctionne à plein aujourd'hui. C'est pour lui le début d'une grande amitié avec des amis libanais qui partagent le même charisme, et la veille de sa mort, il recevait d'ailleurs trois responsables d'un foyer de jeunes handicapés de Beyrouth de passage à Paris.

Jean Dupré était un homme de conviction, exigeant, ardent défenseur de l'esprit et des valeurs petits frères. Jusqu'à la fin, il continua à accompagner fidèlement plusieurs personnes âgées de Paris-Sud, sa fraternité, où il était associé. A la fin de son mandat de président, lors de son dernier rapport moral, il eût cette très belle phrase : "J'ai senti battre le cœur de notre association ; je me dis que l'essentiel est là et que nous pouvons être fiers d'appartenir à ce corps vivant qui répond au vœu si souvent exprimé par notre fondateur : Soyez la Vie "

Merci Jean !

Michel Chegaray

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir