15 juin 2010 : 5ème journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées

11 juin 2010
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Des personnes âgées, en particulier les plus fragiles d'entre elles, sont victimes d'actes révoltants, contraires au respect de la dignité et souvent au droit : indélicatesses, négligences, traitements dégradants, abus de confiance, pressions financières, démarchages commerciaux abusifs, violences verbales voire actes de maltraitance physiques sont quelques uns des maux auxquels elles sont exposées.

L'essentiel des cas de maltraitance a lieu à domicile. Remédier à ces situations ne passe pas forcément par le circuit judiciaire, mais par l'écoute et la médiation, ce qui demande du temps et l'implication de nombreux intervenants. Prendre conscience de cette réalité est le meilleur moyen de prévention. Sur plus de 10 000 dossiers créés à la suite d'un appel au numéro 3977, de février 2008 à février 2010 : 70 % concernent une situation à domicile Les maltraitances principalement citées à domicile sont les maltraitances psychologiques (35 % des dossiers), financières (18 %) et physiques (17 %) 49 % citent un membre de la famille comme auteur présumé des actes de maltraitance Cette année nos 3 associations ont décidé d'attirer l'attention sur la maltraitance intra familiale. La maltraitance intra-familiale Face à une situation où le bien-être d'une personne âgée semble menacé, le rôle des témoins, qu'ils soient membres de la famille, de l'entourage, ou professionnel, est fondamental, pour : ne pas laisser la personne dans une situation d'isolement qui augmenterait les risques de maltraitances, parler avec la personne concernée de ce qu'elle ressent, de ce qu'elle souhaite, informer les structures qui peuvent apporter une aide II ne s'agit ni d'accuser, ni de porter de jugement, mais de demander la vigilance bienveillante de tous afin de soutenir les plus fragiles. Nous souhaitons rappeler que nous serons tous, un jour, âgés, et que nous serons tous, alors, désireux de ne pas vivre entourés d'indifférence. Les petits frères des Pauvres, AFBAH, ALMA France, forts de leur volonté commune et de leurs expériences complémentaires souhaitent rappeler à l'occasion de cette 5ème journée mondiale, que les personnes âgées n'ont pas à rester seules face à des maltraitances et que cette lutte et surtout la prévention de la maltraitance doivent devenir une cause nationale. C'est par la mobilisation de tous qu'il sera possible d'agir contre la maltraitance des personnes âgées. >> lire l'intégralité du communiqué de presse consacré à la 5è journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées (PDF 10 ko)

Dans la même catégorie