À 78 ans, il a eu la surprise de voler en ULM

22 juillet 2022
Vol en ULM à 78 ans pour Daniel

Daniel, 78 ans, a pu revoler grâce aux Petits Frères des Pauvres. © Petits Frères des Pauvres de Frontignan

articles les plus récents
  • 12 août 2022
    Ces 6 jeunes nous racontent pourquoi ils se sont engagés auprès des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 10 août 2022
    Fans de sports extrêmes, ces personnes âgées vont vous étonner
    Lire l'actualité
  • 04 août 2022
    Les vacances, c’est bon pour le moral (des personnes âgées et des autres) !
    Lire l'actualité
Voir tout

Il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves ! Grâce à la mobilisation des salariés et des bénévoles de l’équipe de Frontignan (34), Daniel, en fauteuil roulant, a pu voler en ULM. Un rêve qui s’est accompli pour ce passionné d’aviation… Retour sur un moment inoubliable !

Le cœur qui bat fort. Pour Daniel, 78 ans, résident d’Ehpad et en fauteuil roulant, les journées sont parfois bien moroses dans sa chambre. Pour illuminer ses journées, il aime raconter aux bénévoles des Petits Frères des Pauvres de Frontignan (34) qui viennent le voir son passé de peintre au service de maintenance à l’aérodrome de Reims. Il sourit souvent à l’évocation des petits vols qu’il a pu faire à bord des avions Cessna grâce aux pilotes qu’il connaissait ou encore à son quotidien sur les pistes.

Mais pour Daniel, tout ça, c’était le passé. En revanche, pour l’équipe des Petits Frères des Pauvres de Frontignan, le projet un peu fou de le faire revoler un jour s’est imposé peu à peu… « Cette idée nous est venue, avec l’ergothérapeute de l’Ehpad, alors que nous discutions dans le bus de retour d’une séance de rugby adapté. Daniel, malgré son lourd handicap, y avait été un participant actif récupérant et renvoyant brillamment les ballons de sa seule main valide. », se rappelle Dany, bénévole.

L’équipe organise donc en secret un vol en ULM le vendredi 24 juin 2022 et prétexte à Daniel une sortie pour une balade adaptée. 

Daniel, 78 ans, ému aux larmes par son vol en ULM

© Petits Frères des Pauvres de Frontignan
Les bénévoles ont organisé en secret un vol en ULM pour Daniel, 78 ans.
© Petits Frères des Pauvres de Frontignan
Daniel a été très étonné de pouvoir voler !
© Petits Frères des Pauvres de Frontignan
Durant le vol au-dessus de Sète, notre aîné a pu commenter les sites survolés.
© Petits Frères des Pauvres de Frontignan
Daniel était très ému par cette surprise...

 

Arrivé à l’aéroport en compagnie des bénévoles, Daniel n’en croit pas ses yeux ! « Il a été très étonné voire incrédule de pouvoir voler ! Même pendant le briefing du pilote, il n’y croyait toujours pas », note le bénévole.

Durant le vol au-dessus de Sète, notre aîné a pu commenter les sites survolés et a fait part de sa surprise concernant la modernité des équipements de l’avion… « il est vrai qu’il avait connu beaucoup plus rustique », sourit-il.

Une fois atterri, Daniel n’a pas tari d’éloges sur la surprise ! « Ses premiers mots ont été, c'est formidable puis encore c'est formidable ! », poursuit-il.

Ses premiers mots ont été, c'est formidable !

Ultime surprise chargée en émotions, le pilote a pu lui montrer avant de partir un Cessna 170 de plus de 50 ans, modèle que Daniel avait connu. « Il nous a montré du bout des doigts comment il peignait à l'époque. C’était un chouette moment », reconnait le bénévole.

Julie Ebri, coordinatrice de développement social, également présente le jour du vol, a perçu l’émotion et la sidération de Daniel après son vol : « Il n’arrêtait pas de dire "c’est incroyable". Mais je dirais qu’il a vraiment réalisé durant le trajet de retour à l’Ehpad car il avait les larmes aux yeux et se remémorait son passé. ».

Pour Daniel, ce vol a marqué un moment fort dans son quotidien… D’ailleurs, à son retour à l’Ehpad, il a laissé ses émotions s’exprimer… « Le personnel de la résidence nous a informé qu’il avait éclaté en sanglot quelques minutes après son retour. Il parle de ce vol à chaque visite de Dany depuis. », ajoute Julie.

Les Petits Frères des Pauvres s’attachent à réaliser les rêves des personnes âgées qu’ils accompagnent pour leur permettre de recréer du lien social et de retrouver goût à la vie. Ces souhaits peuvent être réalisés avec le soutien de généreux bienfaiteurs et d’entreprises solidaires comme innocent France qui participent au financement de ces projets.

 

 

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie