A 91 ans, il a découvert la vie de château !

28 novembre 2011
articles les plus récents
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    4 questions sur les obsèques d’une personne seule
    Lire l'actualité
Voir tout

La Nouvelle République du Centre du samedi 26 novembre 2011 présente l'action d'hébergement temporaire à l'Abbaye de La Prée.

Outre l'accueil d'artistes en résidence, l'abbaye de La Prée reçoit pour la période hivernale des personnes âgées qui vivent en milieu rural. Rencontre. Rien n'est inscrit dans le marbre mais quand même ! Les petits frères des Pauvres s'en tiennent à ce qui est inscrit dans le règlement de l'association pour l'abbaye de La Prée : accueillir pour l'hiver des personnes de plus de 60 ans, demeurant dans le Berry. Un hébergement temporaire qui n'est pas gratuit mais dont le coût reste supportable (44 €/jour). Et pour ceux qui ne peuvent se l'offrir, un fonds d'aide à la personne est susceptible d'assurer une partie du règlement. Même si le lieu paraît immense, le nombre de lits ne dépasse pas vingt-deux. Une volonté également de ne pas en faire une trop grande structure. Dernière contrainte : les personnes doivent être valides car la maison n'est pas médicalisée. Actuellement, ils sont dix-sept pensionnaires. Certains y passeront tout l'hiver, voire le début du printemps, d'autres y resteront une ou deux semaines. Aline est arrivée le jour de l'ouverture, le 15 octobre. Il y avait en elle comme de l'impatience : « Je suis déjà venue l'an passé et je m'y plais beaucoup » raconte cette femme de 86 ans demeurant dans un

Dans la même catégorie