A Marseille un nouveau partenariat avec la Clinique de Bonneveine (8ème)

14 mars 2014
articles les plus récents
  • 27 mars 2020
    Confinement : Un partenariat RCF Petits Frères des Pauvres pour lutter contre l’isolement des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 26 mars 2020
    Coronavirus : le top des idées originales contre l'isolement des personnes âgées les plus émouvantes
    Lire l'actualité
  • 24 mars 2020
    COVID-19 : pour aider les personnes âgées, découvrez nos annonces de bénévolat sur le site de la Réserve Civique
    Lire l'actualité
Voir tout

La solitude se révèle parfois lors d’une hospitalisation, l’équipe de soignants de la clinique de Bonneveine le constat régulièrement. Des personnes âgées, le plus souvent, alors qu’elles sont hospitalisées n’ont aucune visite, aucun appel téléphonique ! Quelques mots échangés permettent alors de mesurer cette solitude. Que faire ?

Le personnel de la clinique de Bonneveine, son directeur M. Julien, la psychologue Mme Farina, sensibles à cette détresse, ont  contacté l’association des petits frères des Pauvres dont l’action essentielle est d’aller vers les personnes isolées ou en situation de précarité de plus de 50 ans. Une convention de partenariat a donc été signée le 12 février dernier. Et déjà des bénévoles sont en action pour accompagner ces personnes en rupture de lien social. Il s’agit alors de leur rendre une visite régulière, de donner un peu de temps pour leur apporter un peu d’humanité dans ces moments difficiles. L’accompagnement pourra selon le cas se poursuivre à domicile. Vous qui habitez à proximité, vous avez du temps, les petits frères des Pauvres seront heureux d’envisager avec vous un bénévolat centré sur l’humain.    Jean Jacques ROUSSEAU disait « Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le cœur humain puisse goûter »

Dans la même catégorie