Ambiance café chaud & dominos au foyer Adoma à Athis-Mons

03 mars 2014
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Quel plaisir nous avons, les petits frères des Pauvres de Draveil à nous rendre chaque quinzaine chez nos « vieux amis » leur apporter chaleur humaine.

Pour couronner nos 3 années de bonheur ensemble, ce samedi soir de novembre, nous allons au théâtre en centre-ville. La pièce titrée Invisibles retrace le destin des Chibanis algériens qui ont contribué à la prospérité de la France après la Seconde Guerre Mondiale. Nous connaissons la souffrance de ces hommes et l’exploitation industrielle dont ils ont fait l’objet. Le metteur en scène a voulu nous faire rire et s’amuser de cette double tragédie. D’abord l’arrachement à leur terre natale, épouse, enfants, pensant fuir une misère pour finalement en trouver une autre plus froide. Le temps a fait de ces hommes des vieux célibataires, sans patrie, souvent isolés, malades et aussi pauvres que lorsqu’ils sont arrivés. L’émotion authentique nous gagne en cette fin de soirée. Mohamed vient de nous dire « C’est notre vie, on a la chance d’être à côté d’Orly » Je remercie mon association qui m’a permis de connaître ces gens si attachants et discrets. Christiane, Moustapha, Marie-France, bénévoles à Draveil.

Dans la même catégorie