Amir et Christine Bravo sur une île déserte pour les Petits Frères des Pauvres

23 août 2018
christine-bravo-amir-1024

Amir et Christine Bravo participent à l'Aventure Robinson au profit des Petits Frères des Pauvres. © TF1/ L'Aventure Robinson

articles les plus récents
  • 07 août 2020
    Des animaux pour lutter contre la solitude des personnes âgées fragiles à l’hôpital
    Lire l'actualité
  • 06 août 2020
    Canicule : le téléphone, meilleur moyen de protéger les personnes âgées !
    Lire l'actualité
  • 30 juillet 2020
    Canicule : nos aînés vous révèlent 7 astuces pour se rafraîchir
    Lire l'actualité
Voir tout

Vendredi 17 août 2018 à 21h, TF1 diffusait le deuxième épisode de l'Aventure Robinson, jeu dans lequel deux célébrités vivent sur une île déserte et tentent de remporter de l'argent pour une association. Dans ce dernier épisode, les deux célébrités, Christine Bravo, chroniqueuse TV, et Amir, chanteur finaliste de The Voice 3 et participant à l’Eurovision 2016, ont joué et collecté 45 000 euros pour les Petits Frères des Pauvres.

Christine Bravo avait annoncé lors d’une interview au Parisien il y a quelques semaines sa participation au jeu et son choix de soutenir les Petits Frères des Pauvres : « Personne ne s'occupe des vieux en France. Quand Alexia Laroche-Joubert m'a proposé de faire ça au profit d'une association de mon choix, j'ai tout de suite dit oui »

L’animatrice télé engagée à nos côtés depuis plusieurs années au travers nos réveillons de Noël poursuit « j’ai accepté de le faire pour une seule chose : soutenir les Petits Frères des Pauvres ».

Son partenaire dans l’émission, quant à lui, a pris part à ce jeu d’aventures pour « vivre des expériences atypiques [qui] donne du sens à la vie ».

La solitude de nos aînés comme motivation

Vendredi soir, les deux célébrités se sont retrouvées sur une île déserte sous la chaleur et ont dû apprendre à vivre à la façon de Robinson Crusoé. Pour remporter des gains, il leur a fallu affronter des épreuves de force et de logique.

Je pense que ni Amir, ni moi on est du genre à s'économiser pour une cause

Christine Bravo 

Dans les situations souvent inhabituelles et physiquement éprouvantes, nos deux joueurs n’ont jamais perdu à l’esprit la cause pour laquelle ils se battaient : l’isolement de nos ainés. Elle confie lors de l'émission « pour la compétition, moi j'ai les Petits Frères des Pauvres dans la tête, j'ai cette motivation en permanence ».

La somme collectée permettra de financer nos différentes actions auprès de nos aînés les plus démunis souffrant d’isolement pour les aider à retrouver du lien social et une dynamique de vie.

 

Dans la même catégorie