Fêter Noël au bord de la mer !

05 janvier 2018
Des personnes âgées fêtent Noël à Cabourg

Des personnes âgées fêtent Noël à Cabourg.

articles les plus récents
  • 07 août 2020
    Des animaux pour lutter contre la solitude des personnes âgées fragiles à l’hôpital
    Lire l'actualité
  • 06 août 2020
    Canicule : le téléphone, meilleur moyen de protéger les personnes âgées !
    Lire l'actualité
  • 30 juillet 2020
    Canicule : nos aînés vous révèlent 7 astuces pour se rafraîchir
    Lire l'actualité
Voir tout

Du 19 au 26 décembre 2017, dix personnes accompagnées de la banlieue parisienne sont allées profiter du bord de mer à Cabourg pour un séjour de vacances à Noël. Au programme, excursions à l’extérieur et activités d’intérieur, ambiance chaleureuse et solidaire, et surtout le plaisir de se retrouver ensemble en ces périodes de fêtes !

Ronan Rosec, responsable bénévole du séjour, nous en dit plus :

Quelle ambiance régnait durant le séjour ?

Cette semaine s’est déroulée dans une ambiance amicale, fraternelle avec un groupe uni. Nous étions toutes et tous nourris au cours de nos journées par les retours positifs des personnes accompagnées. C’était un séjour d’hiver donc avec pas mal de moments de cocooning, dans la maison ou encore lors de nos sorties. Un séjour dans une maison de ville c’est très facile et fluide car les déplacements sont facilités. À Cabourg on est allé par exemple prendre le café après le déjeuner au bar du Grand ’Hôtel… C’est à deux pas de la maison des petits frères des Pauvres. Une vie de palace dans une ville toute illuminée pour Noël !

En quoi est-ce différent d’un séjour de vacances l’été ?

Les journées sont plus courtes, les sorties moins longues. Une ballade au bord de la plage c’est une heure environ, ensuite il faut rentrer au chaud ! Je pense que Noël est une période qui remue plein de choses chez nous : des souvenirs, de fortes attentes, l’éloignement de ceux qu’on aime… Du coup on ressent chez nombre d’entre nous une sensibilité un peu plus forte que d’habitude. Un séjour de Noël, cela doit être une bulle dans laquelle on fait bien attention les uns aux autres, dans laquelle la bienveillance doit nous habiter en permanence sinon on risque rapidement d’être rattrapés par la mélancolie !

Comment avez-vous fêté Noël ?

Nous avons été assez traditionnels : le 24 décembre, certains ont souhaité aller à la messe, d’autres ont préparé une grande table de réveillon et ont préparé des toasts pour l’apéritif. Chacun avait fait un effort vestimentaire. Après l’apéritif et en ayant pris soin de laisser un chausson ou un soulier aux pieds du sapin, on a dîné de foie gras, d’un excellent chapon, de bonnes bûches pâtissières… Puis après minuit, on a constaté que le Père Noël était passé. Le lendemain, on s’est tous levés un peu plus tard, on a eu un merveilleux plateau de fruits de mer pour le déjeuner…

En quoi est-ce si important de vous réunir durant cette période ?

Plusieurs personnes âgées vivaient à cette occasion leur tout premier séjour ; elles auraient été seules comme les autres années si elles n’avaient pas été invitées par les petits frères des Pauvres. Du coup c’était important pour elles d’être là, et cela a beaucoup alimenté la motivation des bénévoles. Pendant tout le long week-end de Noël, Jérémy un tout nouveau bénévole de Cabourg nous a rejoint ; c’était son premier contact, son premier séjour avec les Petits Frères. Il était aussi émerveillé que les personnes accompagnées. Tous ces échanges d’émotions ont été beaucoup de moments forts.

D’habitude, lors de mes précédents séjours, les personnes accompagnées constituent une somme d’individualités. Des liens se créent, des amitiés souvent, mais sur ce séjour, les personnes accompagnées constituaient un groupe ; par exemple, elles ont pris l’initiative d’aller acheter une carte et une enveloppe et ont écrit un message à l’attention de l’équipe de bénévoles : « Merci, merci, merci pour toute votre gentillesse qui a rendu notre séjour merveilleux ». Toutes ont signé la carte et l’ont déposée délicatement sur une des branches du sapin. Une a même rajouté : « je suis très heureuse ».

Pour conclure, Ronan Rosec tient à remercier l'équipe salariée et les bénévoles de Cabourg qui se sont particulièrement impliqués dans le séjour. Sophie la directrice, les cuisiniers qui se sont succédés Frédéric et Laurent, Maïté une bénévole de la maison, tout a été particulièrement fluide tant chacun partage l'esprit si particulier de Noël des petits frères de Pauvres.

« Un séjour c’est toujours beaucoup de chacun, salariés, bénévoles, personnes accompagnées… On est récompensé de ce qu’on donne par ce qu’on reçoit des personnes âgées du séjour et par les retours qui nous sont faits d’ici ou là. »

Dans la même catégorie