Journée Mondiale du Refus de la misère, les Rencontres Inattendues

16 octobre 2015
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

Pour la 3ème année consécutive, six associations (ATD Quart Monde, les petits frères des Pauvres, Habitat alternatif social, le Secours catholique, Médecins du monde et l'Uriopss) sortent de leur mission habituelle de proximité pour organiser Les Rencontres Inattendues, dans le cadre de la Journée mondiale du refus de la misère.

L'objectif est de déconstruire les idées reçues sur les personnes en situation de pauvreté et de permettre un nouveau regard de la part du grand public. Pauvres et exclus oui, mais des hommes et des femmes parfaitement capables d'être entendus, compris et reconnus. Les 16 et 17 octobre, le Gyptis et Polygone étoilé confieront leurs salles pour la projection de films et documentaires traitant de la misère et de l'exclusion. Responsables, bénévoles et étudiants mais surtout personnes accompagnées au quotidien ont travaillé ensemble sur un film qu'ils ont écrit, monté et interprété sur un thème-titre : Qu'est ce que le bonheur? . Les dialogues mêlent grâvité et humour avec brio comme ce clin d'oeil à la loi interdisant aux grandes surfaces de verser de la javel sur leurs poubelles  Contre la misère et pour un monde plus beau, à Marseille, fréquentez les centres commerciaux .  Un résultat qui promet des rencontres inattendues lors des échanges avec la salle. N.Z. Article La Provence - 14 octobre 2015

Dans la même catégorie