Les petits frères des Pauvres au ''Salon de la Mort !''

19 avril 2011
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

Les organisateurs de ce salon ont été bien inspirés en intitulant cette première manifestation du genre « salon de la mort ! » ... avec un point d'exclamation !

Il faut en convenir, tous ceux qui ont participé à ce salon, et se sont risqués à en parler autour d'eux (proches, amis) ont bien perçu l'étonnement, voire la stupéfaction de leurs interlocuteurs et cette étincelle d'incrédulité à l'évocation directe de ce sort pourtant commun à tout être vivant. Oui, en ces temps hyper médiatisés où l'information circule comme jamais auparavant, la mort reste un sujet tabou, une réalité que l'on tente de tenir à distance au point de s'en interdire la formulation. Les petits frères des Pauvres étaient donc présents à ce « salon de la mort ! » qui s'est tenu au Carrousel du Louvre, du 8 au 10 avril 2011. Le sens de notre présence : faire connaître au grand public la mission spécifique de la Fraternité accompagnement des personnes malades, mieux porter à sa connaissance l'existence des soins palliatifs, et, pourquoi ne pas l'avouer, en ces temps de morts solitaires (plus de la moitié des personnes meurent seules à l'hôpital), susciter des candidatures bénévoles d'accompagnement de fin de vie. Nos « outils » de communication : un stand de 9 m², l'animation d'une table ronde « Accompagner ses proches jusqu'au bout... une épreuve, une joie », et la présence d'une équipe petits frères attentive à l'accueil du public sur son espace d'exposition. En ce lieu où se sont côtoyés :enseignes commerciales,associations partenaires agissant dans le domaine de l'accompagnement de fin de vie (SFAP - Société Française d'Accompagnement et de soins Palliatifs, ASP – Accompagnement bénévole en Soins Palliatifs, JALMALV - Jusqu'à la Mort Accompagner la Vie),personnel médical prodiguant des soins palliatifs,philosophes, sociologues, ethnologues, représentants de grandes religions, artistes plasticiens, et même militants d'ésotérisme,la diversité du public qui a répondu présent à cette première manifestation du genre (15 460 visiteurs selon les organisateurs de ce Salon) reflétait bien la multiplicité des approches de la mort. Des contacts que nous avons eus, émaneront peut-être de nouveaux accompagnements. Pour que la fin de la vie ne soit plus synonyme de solitude et de déni.Maryvonne Sendra

Dans la même catégorie