Perpignan | En savoir plus sur : L'équipe locale

Les petits frères des Pauvres de Perpignan : ''Nous sommes des amis pour les plus isolés'''

09 avril 2014
articles les plus récents
  • 26 novembre 2020
    C’est la 3e édition de Giving Tuesday en France, ce 1er décembre !
    Lire l'actualité
  • 24 novembre 2020
    La solitude des femmes âgées au cœur du film « Les Dames »
    Lire l'actualité
  • 19 novembre 2020
    Pour illuminer les fêtes de nos aînés, des enfants se mettent au dessin
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien l'Indépendant de Perpignan a suivi l'équipe locale des petits frères à l'occasion de son déjeuner de printemps qui s'est tenu le 20 mars dernier à Argelès-sur-Mer.

 
La référente des « petits frères des Pauvres » de Perpignan était hier dans la cité, pour partager, avec les bénéficiaires et les bénévoles, un moment solidaire et fraternel.
 
Les attentions sont de chaque instant, l'envie d'apporter apaisement, bien-être et considération sont au maximum. Chaque bénévole est aux petits soins, de ou des personnes âgées, qu'il accepte d'accompagner.
 
C'est ainsi, qu'hier, des bénéficiaires et leurs« engagés volontaires » se sont retrouvés pour partager un déjeuner de Printemps, placé sous le signe de la solidarité et de l'amitié. Les explications de la sympathique reponsable d'équipe Marie-Christine Cozette.
 

Quel est l'esprit des« petits frères de Pauvres » ?

L'association créée après-guerre, a pour mission d'apporter de l'aide morale et affective aux personnes, souvent âgées de plus de 50 ans, qui sont isolées ou en situation précaire. Pour la grande famille des  petits frères , qui n'est pas, il faut le préciser une congrégation religieuse, notre devise reste « des fleurs avant le pain » . L'attention porte sur le respect de la personne et sur la qualité des relations. Nous ne sommes en concurrence avec personne, dans ce domaine.
 

Dans les P.-O., comment fonctionnez-vous ?

Nous avons 28 bénévoles, dont certains sont d'Argelès et des environs, et nous accompagnons 48 personnes âgées. Cela se traduit par une présence régulière au moins une fois par semaine, suivie par deux bénévoles afin qu'il n'y ait pas de coupures et que la confiance soit en continue. C'est aussi un regard croisé, qui permet de répondre aux besoins et de satisfaire les attentes. En fait, c'est l'ami qui vient rendre visite, mais attention nous ne sommes pas là pour faire du ménage, mais pour entretenir, souvent à long terme, un lien.
 

Qui sont les bénéficiaires ?

Souvent ce sont des personnes âgées isolées, avec de faibles ressources. Ils nous sont fréquemment signalés par les professionnels des services sociaux, et parfois par les enfants qui sont éloignés... Dès lors, nous effectuons une sorte d'évaluation, pour mener un accompagnement fraternel, en fonction des souhaits de chacun.
 

Et les bénévoles ?

Ce sont des hommes et des femmes généralement retraités, mais nous avons aussi quelques étudiants, totalement désintéressés et honnêtes. Nous veillons à ce que l'éthique du bénévole soit appliqué, c'est essentiel. J'ajoute que ces gens-là, ont souvent beaucoup reçu et ils ont aujourd'hui envie de donner... Leur qualité principale est la gentillesse avant tout, couronné par un engagement sérieux !
 
Découvrez ici comment devenir bénévole.
 

Quel message souhaitez-vous faire passer ?

Nous sommes discrets et nos actions partent du coeur, en toute simplicité, avec pour seule envie celle de donner un peu de soi à une personne qui est dans le besoin. Cette relation, qui n'est pas toujours facile est très enrichissante, tant pour le bénévole que pour le bénéficiaire. C'est un acte gratuit, sérieux et solidaire.
Contact : 06 07 04 86 72.
 
Propos recueillis par V. Parayre | L' Indépendant Perpignan | 21/03/2014

Dans la même catégorie