Les petits frères des Pauvres du 92 lance un appel avec le collectif Citoyens fraternels 92

06 novembre 2015
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Jeudi 5 novembre 2015, près de 200 personnes étaient réunies pour l’appel du collectif Citoyens fraternels, sur la thématique « Mieux vivre ensemble dans le 92 ».

Élus, bénévoles, responsables associatifs, salariés, partenaires, citoyens… nous étions tous réunis à la Défense dans un but et un objectif commun : le lancement officiel de la campagne interassociative  « Citoyens fraternels 92 ». Le collectif, créé en 2014,  est composé de 14 associations, dont les petits frères des Pauvres des Hauts-de-Seine, mais aussi ATD Quart Monde, l’Ordre de Malte, le Secours Catholique, le Secours Islamique, l’Entraide Protestante, le Secours Populaire, Assol - la Maison des Chômeurs et bien d’autres… La soirée a été lancée par la présentation d’initiatives innovantes dans le département, avec un accent sur le Projet Voisin’Âge initié par les petits frères des Pauvres présent dans 3 villes des Hauts-de-Seine : Sceaux, Antony et Rueil-Malmaison. Nous avons également assisté à la présentation du Repair Café dans le quartier de Luth à Gennevilliers, au diaporama des marcheurs du chemin de Saint Jacques de Compostelle, ainsi qu’à l’exposition de l’atelier photo mis en place à la Maison des Chômeurs de Nanterre. Par la mise en lumière de ces projets innovants, les acteurs présents souhaitaient provoquer la contagion, donner le goût de l’action, et faire en sorte que les initiatives solidaires se développent sur le département. S’en est suivi un échange avec le public qui a largement salué le travail du Collectif depuis un an et la réussite de la soirée. Les organisateurs ont quant à eux précisé que cette soirée n’était que le lancement de la campagne « Mieux vivre ensemble dans le 92 », reste donc aujourd’hui à la soutenir ! La soirée s’est prolongée autour d’un apéritif musical dans un esprit convivial et festif.

Dans la même catégorie