Lourdes, le rêve de Chantal personne accompagnée lourdement handicapée devient réalité

20 juin 2014
articles les plus récents
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    4 questions sur les obsèques d’une personne seule
    Lire l'actualité
Voir tout

A plusieurs reprises, notre Vieille Amie Chantal lourdement handicapée, nous a demandé de faire un pèlerinage à Lourdes. Annie a été chargée par Joyce, la Coordonnatrice régionale de Normandie de trouver une solution pour satisfaire son désir.

Y aller par nos propres moyens s’est tout de suite avère impossible... Trop loin ! Y aller avec le pèlerinage diocésain de l’Eure… impossible ! Elle aurait du être accompagnée pendant une semaine. La partie semblait perdue quand Annie, ancienne militaire, s’est souvenue que Chantal avait fait partie du personnel de l’hôpital militaire de Begin et qu’à ce titre, elle pourrait éventuellement partir avec le pélerinage militaire international. Et c’est là que l’aventure commence. Trouver à qui s’adresser, recevoir les documents d’inscription alors que nous n’étions qu’à quelques jours du départ, les faire remplir par Chantal et les autorités médicales (son médecin a, bien sûr, oublié de signer le certificat médical l’autorisant à aller à Lourdes), obtenir du HNDA (Hospitalité Notre-Dame des Armées) que Chantal puisse prendre l’avion militaire emmenant les malades et handicapés militaires et civils, que tous les soins dus à son handicap lui soient prodigués. Enfin que sur place, elle puisse être prise en charge par les militaires accompagnateurs. Nous sommes très reconnaissants aux personnes du HNDA qui ont été formidables pour travailler avec les petits frères des Pauvres et aider un de nos Vieux Amis   à accomplir son rêve : aller à Lourdes. Le moment du départ arrive. Tout a été prévu : Olivier garde les deux petits chiens ; Joëlle s’occupe du chat ; la veille du départ Jocelyne prépare la valise ; le jour du départ, une aide a domicile vient à 5 h 00 du matin pour la toilette, Joyce a réservé un véhicule aux Paralysés de France et c’est Annie qui l’utilisera pour transporter Chantal jusqu’à l’aéroport militaire de Villacoublay. Ouf, elle est partie ! Au retour, petit souci. Annie n’est pas en état de conduire et c’est Julien qui prend sa place derrière le volant. Enfin, Stéphanie s’occupera du reportage photo et de l’album souvenir. Quel bonheur de la voir ! Chantal est transformée. Elle est lumineuse et ne pense qu’a une chose : y retourner. Merci à toute l’équipe d’Evreux : Jocelyne, Annie, Stéphanie, Olivier et à leurs complices Joëlle et Julien qui se sont investis pour que Chantal vive son rêve. Annie Planes, les petits frères d’Évreux - mai 2014

Dans la même catégorie