Marseille : on manque de recrues pour aller vers les seniors à la rue

06 mars 2013
articles les plus récents
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    4 questions sur les obsèques d’une personne seule
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien La Provence daté du 6 mars, relaie l'appel des petits frères marseillais qui cherchent de nouveaux bénévoles pour leurs actions en faveur des personnes vieillissantes sans abri.

Un toit sur leur tête, un repas dans leur assiette : à l'Unité d'hébergement d'urgence (UHU) de la Madrague-Ville (15e), ils trouvent le gîte et le couvert. Ce que proposent les petits frères des Pauvres, c'est d'offrir... tout le reste : soit du temps et de l'écoute, de l'humain, quoi , résume Ludovic Leydet, coordinateur des interventions de rue à l'association. Pour mener à bien cette action, dans les quartiers Nord, principalement autour de Bougainville , où les besoins sont forts, les petits frères des Pauvres recherchent en ce moment des bénévoles. Il ne s'agit pas de faire des maraudes, précise Ludovic, mais, par équipe de deux personnes, de nouer une relation de confiance avec les personnes à la rue , souvent signalées à l'association par des particuliers. Rompre la glace, trouver les mots, et petit à petit, à pas modestes et patients, guider vers des structures à même d'aider la personne. C'est du bénévolat souple, prévient encore Ludovic, il s'agit peut-être de donner deux heures, une demi-journée de son temps chaque semaine. Conditions requises ? L'envie, tout simplement, d'être en contact avec ce public bien précis. Intégrées à l'équipe de 200 bénévoles des petits frères marseillais, les recrues en charge des personnes à la rue seront un groupe d'une dizaine d'individus. Retraités, étudiants, actifs qui ont envie d'être utiles , les bénévoles ont des profils variés. On ne demande pas des travailleurs sociaux, seulement des gens ouverts et sympathiques. Contact : les petits frères des Pauvres - 04.91.18.55.55 de 9h à 12h30 et de 14h à 17h. Delphine Tanguy - La Provence - 6 mars 2013

Dans la même catégorie