Nanterre : petits frères des Pauvres à vous de jouer !

18 février 2013
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

7 jours à Nanterre, le magazine vidéo hebdomadaire d'information de la ville de Nanterre s'intéresse cette semaine aux ateliers jeux proposés depuis quelques mois par l'implantation locale des petits frères des Pauvres.

Suspense, concentration et bonne humeur, bienvenue à l'atelier jeux des petits frères de Pauvres. À la table de droite, on empoche des diamants, à celle de gauche, on lance des dés et, à la troisième, on tape le carton. Un reportage de 2mn20 avec les témoignages de : Claire de Leiris, coordinatrice aux petits frères des Pauvres : «Les ateliers jeux ont démarré en octobre 2012, c'est tout récent. Ce sont des ateliers jeux intergénérationnels puisqu'on a un partenariat avec le lycée Passy Buzenval et donc chaque lundi après-midi, quatre lycéens viennent à tour de rôle soit à la maison de retraite des Vignes soit ici au local des petits frères des Pauvres en centre-ville.» «Le jeu est prétexte à la rencontre, pour rompre la solitude, pour discuter, rigoler, oublier ses soucis, penser à autre chose, et on a la chance d'avoir Cyril. Cyril est bénévole aux petits frères des Pauvres et en même temps, il est professionnel des jeux puisqu'il tient un café jeu à Paris.» Niels, élève au lycée Passy Buzenval de Rueil : «C'est franchement une expérience que je conseille à beaucoup de personnes, c'est vraiment sympa. Je conseille à tous les jeunes qui ont le temps et qui ont envie de venir ici. On apprend des choses, on rencontre des gens qu'on ne rencontrerait pas forcément. C'est assez enrichissant.» Cyril, animateur bénévole depuis trois ans : «J'ai une valise pleine. J'essaye toujours d'amener des jeux nouveaux mais pas forcément des jeux très dynamiques, je les connais bien, je les choisis par rapport au profil des joueurs, en fonction de ce qu'ils aiment, de ce qu'ils n'aiment pas, ce qui les a attirés, ce qui a plu une fois. Je sélectionne des jeux qui ont plu à tout le monde et donc qui vont revenir de façon récurrente. Quand on fait des visites, on parle beaucoup des problèmes des personnes âgées. Là on joue, on est vraiment dans un autre répertoire. On est là pour se faire plaisir, pour échanger sur tout et n'importe quoi, mais pas sur les problèmes, sur la vie, sur le plaisir de jouer. Ça c'est vraiment excellent.» Drajica : «Avec les jeunes, on raconte, on parle et on passe de bons moments. C'est ça qui est intéressant. On est ensemble.» Nanterre web Tv | 11 février 2013

Dans la même catégorie