Nice : Le Negresco avec les petits frères des Pauvres

19 juin 2014
articles les plus récents
  • 22 septembre 2021
    560 000 bonnets à tricoter pour la 16e édition de « petit bonnet, bonne action »
    Lire l'actualité
  • 22 septembre 2021
    Grâce à nos bienfaiteurs, plus de 34 700 personnes âgées sont sorties de leur isolement en 2020
    Lire l'actualité
  • 21 septembre 2021
    La maison du Thil, une colocation où il fait bon vivre pour les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées
    Lire l'actualité
Voir tout

L'édition du 18 juin du journal Nice Matin revient sur l'initiative du célèbre palace niçois qui fait part de son soutien à l'antenne locale des petits frères des Pauvres.

Un aristocrate au grand coeur. Le Negresco, c'est un peu ça. Recevoir les milords de ce monde, faire rêver les clients dans des suites magiques, mais également tendre la main aux plus démunis. Jeanne Augier, la patronne des lieux, l'a souvent fait. Pour les gens. Pour les animaux. Son personnel continue sur cette lancée. En s'engageant, cette fois, aux côtés des petits frères des Pauvres. Riche idée... Renforcer le bénévolat au profit de cette association, qui accompagne dans une relation fraternelle les personnes âgées souffrant de solitude, de pauvreté, d'exclusion, de maladie. C'est la responsable des ventes France du cinq étoiles, Stéphanie Donadey, qui est l'instigatrice du projet. Lors d'un contact initial, elle propose à l'association niçoise de privatiser gracieusement un salon de l'hôtel de la Prom' pour organiser un déjeuner de Noël, le 24 décembre prochain. Une feuille de route Au cours de la discussion avec l'équipe des petits frères des Pauvres, il s'avère que ces derniers manquent de bénévoles. Stéphanie Donadey pense alors à utiliser la page Facebook du Negresco afin de faire appel aux bonnes volontés. La direction la suit en établissant une feuille de route. Première étape demain, jeudi 19 juin, pour une réunion introductive au siège de l'association, 8, avenue Notre-Dame. Second temps fort : la direction du palace décide d'étendre l'initiative et invite ses employés à l'imiter : qui veut donner une demi-journée de son temps aux petits frères des Pauvres ? Onze employés sont déjà inscrits. « Et ce n'est que le début, souligne Hélène Seropian, responsable presse et ventes, car nous sommes 170 employés ! ». Alors avis aux amateurs. Autrement dit, tous ceux qui veulent accentuer le côté décalé du Negresco. Ce vaisseau de légende qui sait descendre de son Olympe blanc et doré pour rester ancré dans la vraie vie. En obtenant récemment un Ecolabel. En s'impliquant pour une belle cause. En écrivant de nouvelles pages humaines. Christine Rinaudo | Nice Matin | 18/06/2014

Dans la même catégorie