Nos adresses pour prendre un bon café et illuminer la journée d’une personne âgée isolée

27 novembre 2019
articles les plus récents
  • 05 décembre 2019
    8 réutilisations de petits bonnets en laine pour Noël
    Lire l'actualité
  • 05 décembre 2019
    Pour quel type de bénévolat êtes-vous fait ?
    Lire l'actualité
  • 05 décembre 2019
    4 raisons qui font que les bénévoles des Petits Frères des Pauvres sont plus heureux qu’ailleurs
    Lire l'actualité
Voir tout

Un café à moins d’un euro et une conversation sympa en prime ? Non, vous ne rêvez pas. Les cafés des Petits Frères des Pauvres, initiés pour lutter contre l’isolement des personnes âgées et créer du lien social, sont des lieux de rencontres chaleureux ouvert à tous. Venez nous voir !

À Paris (75) :

Le Café des Petits Frères :

Dans le 17e, on vous y propose un café à 45 centimes ! Le petit déjeuner complet (tartines ou croissant, jus d’orange et boisson chaude) est proposé pour la modique somme de 1,60 euro. Vous pourrez y discuter avec les bénévoles ou les clients, travailler, lire les journaux ou les livres exposés sur les rayons. Le Café organise aussi des conférences, des expositions ou encore des fêtes thématiques. Idéal pour passer un moment en bonne compagnie et se sentir moins seul.
 

Le T-Kawa : 

Le T-Kawa, l'un des cafés solidaires des Petits Frères des Pauvres à Paris. © Petits Frères des Pauvres

Situé dans le 13e arrondissement, vous retrouverez au T-Kawa une sélection de plus de 40 cafés différents à 80 centimes. Si vous êtes plutôt amateurs de thés, sachez qu’ils sont à 70 centimes. Dans cet espace cosy avec fauteuils et tables basses, vous trouverez une médiathèque avec des livres, DVD, CD et jeux vidéo à disposition (un système d’échange libre), un lieu connecté, avec ordinateurs et connexion Internet (le wifi est gratuit), une petite scène pour les spectacles musicaux et de théâtre ainsi qu’une exposition mensuelle de tableaux et de peintures.

En Haute-Loire (43) : 

La Baraque à Frat :

Le dernier vendredi de chaque mois, la Baraque à Frat, un camping-car aménagé (avec deux pièces à vivre, toilettes, eau potable, réfrigérateur, point chaud, auvent extérieur, parasol chauffant, fauteuil roulant), se pose au sein du village de Monlet. Des bénévoles de l’équipe des Petits Frères des Pauvres du Puy-en-Velay viennent y proposer des boissons chaudes ou fraiches gratuites et des gâteaux, des jeux et des discussions pour sortir de l’isolement les personnes âgées de ce département rural.

Dans le Puy-de-Dôme (63) :

La Baraque à Frat :

Une fois par mois, le lundi, les bénévoles des Petits Frères des Pauvres ouvrent la salle des fêtes de la commune de Roche d’Agoux pour proposer une après-midi conviviale ouverte à tous. « L’idée est de recréer un tiers lieu de sociabilité dans un village où il n’y a plus de commerces du tout », explique Sabine Massacrier, adjointe de direction des Petits Frères des Pauvres de la région ouest Auvergne Rhône Alpes. Ce projet est co-porté avec Médecins du Monde pour présenter un programme de médiation d’accès aux soins. 
 

La Baraque à Frat :

À partir de janvier 2020, les équipes des Petits Frères des Pauvres vont venir une fois par mois, le vendredi, dans le massif du Sancy, pour apporter boissons, gourmandises et jeux afin de recréer du lien social avec les personnes âgées isolées des communes rurales avoisinantes. Ce projet est en collaboration avec le CLIC (Centre local d’Information et de Coordination), le CREFAD (Centre études formation) et la Mutualité Française. 

En Côte d’Or (21) :

Le Sourire des Sources :

Le Sourire des Sources, apportent régulièrement sourires et boissons chaudes gratuites au sein des communes de Saint-Martin-Du-Mont, Baigneux-les-Juifs, Chanceaux et Bligny-le-Sec. © DR

Lancé depuis mai 2019, ce camion a vite su se faire une place sur la place du village ! Il vient apporter régulièrement sourires et boissons chaudes gratuites au sein des communes de Saint-Martin-Du-Mont, Baigneux-les-Juifs, Chanceaux et Bligny-le-Sec. Chaises, tables et vaisselle sont déployées pour un après-midi gourmand et des discussions ininterrompues qui amènent vie et lien social dans ces communes rurales. « Le fait d’entendre des gens parler dehors, fait plaisir ! Ça amène un peu de vie sur la place du village », complimente une des personnes âgées. 

En Savoie (73) :

Les cafés itinérants de Maurienne :

Avec plusieurs petits hameaux très dispersés et une absence de commerces, la présence du café des Villards est un petit rayon de soleil pour nos aînés de la vallée de la Maurienne. Le 1er mercredi du mois, de 10h à 12h, dans la salle de l’association « Epicerie et Compagnie » de la vallée des Villards, les Petits Frères des Pauvres proposent gracieusement boissons chaudes, jus de fruits et petites confiseries. On y vient pour discuter dans une atmosphère chaleureuse et conviviale. 
 
Sur le même modèle, 3 autres cafés devraient voir le jour prochainement à proximité.

Dans la Nièvre (58) :

Le Petit café :

À Prémery, le Petit café s’installe deux mardis par mois, les semaines impaires, de 13h30 à 17h pour offrir gratuitement café, gâteaux maison et bonne humeur aux personnes âgées isolées des villages alentours. L’après-midi se termine autour d’un ou plusieurs jeux de société. C’est vite devenu un moment incontournable pour une quarantaine de personnes qui y viennent oublier leur solitude et recréer du lien social avec les bénévoles de l’Association et d’autres aînés.
 
 

Dans la même catégorie