''Our trip to Dublin has been wonderful'' ou ''notre merveilleux voyage à Dublin''

16 août 2010
articles les plus récents
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    4 questions sur les obsèques d’une personne seule
    Lire l'actualité
Voir tout

Du 15 au 19 juin 2010, deux bénévoles de l'association des petits frères des Pauvres de Rodez se sont envolés vers l'Irlande avec Estelle, une personne accompagnée. Voici le récit que nous rapporte l'une des bénévoles qui a participé à cette belle aventure.

Grosse fatigue et merveilleux souvenirs pour Estelle qui, à 84 ans, a pris pour la première fois l'avion à destination de Dublin.Vol direct low cost, hébergement somptueux à un prix raisonnable et existence d'un groupe des petits frères des Pauvres (Friends of the Elderly) dans la ville de Dublin ont été autant de critères de choix pour ce voyage. Bonne pioche car tout a été parfait, y compris la météo (merci au hasard). Nous avons séjourné au Trinity College, qui est un magnifique campus en plein centre ville, avec des bâtiments anciens, d'immenses espaces verts et une hôtellerie digne d'un 3 étoiles. Nous avons exploré chaque quartier de Dublin à pied, en calèche, en autobus à impériale ou en bateau. Cela nous a permis, en quelques jours, d'avoir une idée assez complète de cette ville à dimension humaine.L'accueil de nos homologues bénévoles irlandais a été chaleureux, particulièrement celui du groupe local dont plusieurs membres ont chanté en notre honneur.Dublin est très animée, avec un va-et-vient de jeunes du matin jusqu'à tard le soir (nous avons fêté avec eux la défaite de la France en coupe du monde de football, avec des pintes gratuites au Temple bar !!!).A près un vol de retour sans histoire (tout comme celui de l'aller, d'ailleurs), nous avons retrouvé Rodez sous la grisaille humide, au grand dam des passagers irlandais qui pensaient atterrir dans le midi de la France.L'état de santé des personnes accompagnées par l'association de Rodez ayant subi de nombreuses vicissitudes, ce voyage n'a finalement concerné qu'une seule d'entre elles : Estelle; Mais ce séjour lui a permis de vivre une aventure dont elle n'aurait jamais osé rêver...L'équipe des petits frères des Pauvres de Rodez, qui va bientôt fêter ses 7 ans d'existence a-t-elle atteint l'âge de raison en mettant en oeuvre de tels projets, en mettant en acte la devise Des fleurs avant le pain ?Anne-Marie BAUGUIL (bénévole des petits frères des Pauvres de Rodez)

Dans la même catégorie