« Regarde-moi, j’existe » : le cri des personnes âgées dans le Gard

24 avril 2019

Les portraits de nos aînés, devenus "invisibles", exposés dans le département du Gard. © MONALISA Gard 2019

articles les plus récents
  • 18 juillet 2019
    Retraite : ce que la réforme va changer pour les personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 17 juillet 2019
    Près de 10 tatouages recouvrent le corps de cette nonagénaire amie des animaux
    Lire l'actualité
  • 15 juillet 2019
    Les meilleurs souvenirs de vacances des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

S’exposer aux yeux de tous. 7 personnes âgées accompagnées par les Petits Frères des Pauvres ont pris la pose pour le projet d’art participatif « Regarde-moi » dans le département du Gard (30). Les photos seront ensuite exposées publiquement afin de sensibiliser sur les conditions de vie de nos aînés, devenus invisibles.

Sous les feux des projecteurs. 7 personnes âgées ont accepté d’être photographiées pour le projet d’art participatif « Regarde-moi » dans le département du Gard. Coiffées, maquillées, chouchoutées, elles ont posé pour la bonne cause.

Ce projet appelé « Inside Out » et initié en 2011 par l’artiste JR, a pour objectif de « changer le monde ». Inspiré des collages grand format que JR effectue dans la rue, Inside Out donne à chacun l’opportunité de partager son portrait et de faire passer le message qui lui tient à cœur.

Forts du succès rencontré en 2017 par les Petits Frères des Pauvres de Seine Saint Denis, les Petits Frères des Pauvres de Nîmes ont souhaité renouveler l’opération dans le cadre de la Coopération MONALISA 30 (collectif de partenaires unis contre l’isolement des personnes âgées).

« J’étais très contente de cette journée, cela m’a fait un grand plaisir de voir du monde. J’étais un peu inquiète au départ puis j’ai été rassurée par toute l’équipe. J’ai pris beaucoup de plaisir à être maquillée. Le shooting photos a été une expérience très amusante. J’avoue que cela ne s’est pas fait sans un petit stress aussi ! », témoigne Jeanine, 76 ans.

Nos aînés visibles aux yeux de tous

En exposant les photos de ces personnes âgées, les Petits Frères des Pauvres veulent attirer l’attention sur les conditions de vie de nos aînés, devenus invisibles. L’opération véhicule donc un message fort : « Regarde-moi, j’existe ».

À partir du 11 mai 2019, les portraits photos de ces personnes seront affichés dans les rues à Nîmes mais aussi à Uzès, Alès, le Grau du Roi ou encore Bagnols sur Cèze.

À Nîmes, en plus de l’affichage des photos place de l’Horloge, dans la cour de l’Hôtel de Ville ou dans les arênes, une conférence intitulée « Solitudes et isolement de nos âgés, la mobilisation citoyenne est engagée » sera ouverte au public le 21 mai 2019 de 14h à 17h dans le Grand Auditorium du Carré d’Art.

>> Partagez cet article sur Facebook ou Twitter

Dans la même catégorie