Rodez. Les personnes âgées se font tirer le portrait

06 février 2013
articles les plus récents
  • 18 février 2021
    Covid-19 : quand la crise sanitaire révèle l’opposition entre les générations
    Lire l'actualité
  • 17 février 2021
    3 recettes toutes simples d’un gériatre pour bien vieillir
    Lire l'actualité
  • 16 février 2021
    Un comité de lutte contre l’isolement des personnes âgées lancé par le gouvernement
    Lire l'actualité
Voir tout

Robe fleurie et chandail rouge, au milieu d'un décor printanier. Jeanine, ou «la dame aux coquelicots», comme on la surnomme depuis ce portrait, résidente à Bon Accueil, est la vedette de l'exposition actuellement présente à la MJC «Le mur troubadour».

Une des deux Ruthénoises présentes parmi les 60 personnes âgées de Midi-Pyrénées qui ont collaboré avec l'artiste québécoise Fernande Forest en mai dernier. La seconde, Estelle, est une passionnée de chats. C'est Neva Gotthilf, commissaire de l'exposition et référente en arts plastiques au sein de l'association des petits frères des pauvres à Toulouse qui a proposé à l'artiste québécoise Fernande Forest de venir à la rencontre de seniors au cœur d'une maison de vacances à Saint-Cernin dans le Lot. Emballée, elle a accepté. 18 œuvres À gauche des tirages le fruit des portraits immortalisés par Fernande face à des murs de pierre. À droite, l'imagination de l'artiste. Sur les 2 500 images glanées, elle n'en a gardé ensuite que 18. L'ensemble est dédié à Jean-Claude, le seul résident décédé depuis. Rodez s'avère ainsi la première ville à accueillir cette exposition nomade qui fera escale dans plusieurs villes de la région puis Paris et le Québec. Les bénévoles seront présents les mercredis matins, jeudis et vendredis après-midi pour informer le public. Jusqu'au 25 février, entrée libre La Dépêche du Midi - 6 février 2013

Dans la même catégorie