Sète : Recherche petits frères pour grande cause

23 juillet 2013
articles les plus récents
  • 21 janvier 2022
    Sans Internet, isolées… quand les personnes âgées peinent à se faire vacciner
    Lire l'actualité
  • 20 janvier 2022
    Ces testateurs vous donnent 4 bonnes raisons de faire un legs aux Petits Frères des Pauvres
    Lire l'actualité
  • 17 janvier 2022
    Blue Monday : les astuces bonne humeur de nos aînés
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien le Midi Libre proposait dans son édition de dimanche dernier, un sujet sur les petits frères des Pauvres de Sète qui cherchent à recruter de nouveaux bénévoles pour pérenniser et développer l'action initiée il y a bientôt trois ans.

Il s'agit d'aider les personnes seules. L'association des petits frères des Pauvres à Sète est à la recherche des bénévoles dès cet été. L'association caritative estime en effet qu'il lui manque cinq personnes pour pouvoir assumer pleinement tous ses projets. Comme les visites régulières à domicile, les activités en extérieur, les voyages durant les vacances. A travers sa devise « des fleurs avant le pain », l'association s'engage auprès des personnes âgées isolées, en situation précaire ou de handicap, et remplit trois missions pour combattre leur solitude : accompagner à travers le contact et l'écoute, agir collectivement par les différentes antennes sur le territoire, et témoigner, alerter l'opinion publique. « C'est un travail de confiance et d'information. On n'est pas dans une relation aidant/aidé, mais une relation bien plus fraternelle. C'est un véritable échange », explique Johanna, l'une des bénévoles. Pour devenir bénévole, il ne faut pas grand-chose, « si ce n'est être attentif, responsable et à l'écoute de son prochain » . Et bien qu'une petite formation soit dispensée, il suffit de« donner de soi, de son temps et de son expérience » expliquent les bénévoles d'une même voix. Rien de nécessaire, si ce n'est « l'envie d'aller vers les autres » . «On est dans une Terre barbare, on manque d'amour. On est trop en ville, alors on essaie de s'éloigner. Mais quand on est en plein désert et qu'on rencontre une âme, on la prend dans ses bras » note, poétiquement, Suzette, une des premières bénévoles sétoises. Une leçon de vie. Pour plus d'infos, appeler le 04 67 43 82 23. Richard Lacroix | Le Midi Libre | 21 juillet 2013

Dans la même catégorie