Soirée débat avec le neuropsychologue québécois, Daniel Geneau

30 octobre 2014
articles les plus récents
  • 03 décembre 2021
    Ils se sont engagés pour briser l’isolement des aînés : 6 bénévoles témoignent
    Lire l'actualité
  • 02 décembre 2021
    Prime de Noël 2021, chèque énergie… : le point sur toutes ces aides apportées en fin d’année
    Lire l'actualité
  • 30 novembre 2021
    Noël : les Petits Frères des Pauvres repartent en campagne contre l’isolement des aînés
    Lire l'actualité
Voir tout

Le 8 octobre dernier la Fraternité et le Centre de Formation Permanente et Interactive avaient invité Daniel Geneau, neuropsychologue québécois, à intervenir sur le thème «Comment vivre la relation, (re)trouver le chemin que l’on croit perdu, et préserver la joie lorsque l’âge ou la maladie viennent la troubler ?»

Soirée partage et débat Daniel Geneau est venu partager avec la soixantaine de participants présents, sa compréhension de ce qui vient perturber la relation notamment avec le résident âgé, souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’autres troubles neuropsychologiques.    Il a présenté ce qui altère la mémoire chez ces personnes et les différents stades de l’évolution de la maladie.    Ces repères mettent en lumière l’importance de l’accompagnement relationnel que peuvent particulièrement proposer les bénévoles.    Une autre approche de la relation est effectivement possible pour préserver le lien et solliciter la mémoire émotionnelle toujours vivante chez la personne malade, sous réserve de respecter quelques étapes : La Rencontre (créer le contact avec le regard et le sourire),  Des préliminaires (installer un climat de confiance),  Le soin (soigner l’estime de soi de la personne accompagnée, la valoriser, prendre en compte son histoire de vie)  Une conclusion (merci, au revoir, regard et sourire).

Dans la même catégorie