Thann : Générations réunies au centre socioculturel

14 décembre 2011
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

Le quotidien l'Alsace daté du 13 décembre revient sur une rencontre intergénérationnelle qui s'est déroulée à Thann à l'occasion de la Saint-Nicolas.

Dans le cadre d'une animation de la Saint-Nicolas, au centre socioculturel du Pays de Thann, les enfants et les jeunes des différents accueils de loisirs ont passé un après-midi avec une quinzaine de seniors. Ces rencontres ont toujours quelque chose d'émouvant. Par exemple, une petite fille qui apprend les règles d'un jeu de société à un grand-père; une mamie de plus de 80 ans, qui donne des astuces, pour la création de formes en pâte à sel, à un jeune en pleine adolescence Les retraités venaient de différents horizons, de l'association des petits frères des Pauvres, de la maison de retraite des Trois sapins, notamment. Plusieurs activités figuraient au programme, comme la confection de Bredalas, des jeux de cartes et de société, des décorations de Noël. Après les animations, les plus petits ont réservé une surprise aux seniors, en réalisant une chorégraphie sur fond musical. En réponse à ce beau cadeau, Jeanne, une octogénaire, a poussé la chansonnette et récité un poème aux enfants. La rencontre s'est terminée par un goûter, agrémenté de Mannalas, accompagnés de chocolat chaud et de clémentines. Le centre socioculturel a beaucoup apprécié l'implication de Monique Belle, de l'association des petits frères des Pauvres, ainsi que de l'animatrice de la maison de retraite. Un pôle senior en projet S'il fallait retenir une seule phrase de cette rencontre, ce serait celle de Michel Beaudemont, 86 ans, membre du conseil d'administration «Si je n'avais pas de projet, je deviendrais vite vieux.» En fait, cet après-midi intergénérationnel n'est qu'un premier pas vers la création d'un Pôle senior, au centre socioculturel. L'équipe de l'Animation collective famille est en pleine réflexion concernant la participation des plus de 60 ans à ses activités. Début 2012, elle sera renforcée par une stagiaire en master 2 et un travail de fond sera engagé, afin de répondre aux besoins et attentes de cette population. Avis aux amateurs. L'Alsace | 13 décembre 2011

Dans la même catégorie