Toussaint : les Petits Frères des Pauvres, souvent les seuls à fleurir les tombes de nos aînés

24 octobre 2019

A la demande des testateurs, les Petits Frères des Pauvres font fleurir leurs tombes pour la Toussaint. © Pixabay.com

articles les plus récents
  • 21 novembre 2019
    Silver eco : 7 recommandations pour que les nouvelles technologies n’excluent pas nos aînés
    Lire l'actualité
  • 14 novembre 2019
    8 raisons de devenir bénévole pour Solitud’écoute, la ligne d’écoute des personnes âgées seules
    Lire l'actualité
  • 05 novembre 2019
    4 idées simples pour une consommation plus solidaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Tout au long de l’année et notamment à l’occasion de la Toussaint, les Petits Frères des Pauvres s’engagent à faire respecter les souhaits de leurs testateurs, par exemple en faisant fleurir leurs tombes. Voici 4 de nos principaux engagements…

« Nous sommes parfois les seuls à être présents aux obsèques de nos bienfaiteurs », observe Géraldine Delavenne, responsable du service Relations Testateurs des Petits Frères des Pauvres.
 
Fidèles à leurs valeurs, les Petits Frères des Pauvres rendent hommage à leurs testateurs en étant présents jusqu’à leur dernière demeure. « Pour disperser les cendres d’une testatrice dans le cimetière où ses parents reposaient, je me souviens avoir organisé et participé à une véritable expédition… Pour permettre à ses amis d’assister à ce moment, nous avons réservé un mini-bus depuis Paris jusqu’à ce petit village. Ils étaient tous ravis et émus de pouvoir être présents », se rappelle-t-elle.

1- Faire respecter les contrats de prévoyance

« Environ la moitié de nos bienfaiteurs nous chargent de veiller au respect de leurs différentes dispositions funéraires ou de leur contrat de prévoyance obsèques. Grâce au concours des professionnels du funéraire, nous nous occupons par exemple d’organiser des obsèques, de réunir l’entourage, de les faire témoigner ou de prendre la parole nous-même pour personnaliser la cérémonie lorsque la personne était isolée », explique Géraldine Delavenne.

2- Faire entretenir et fleurir les sépultures

Les Petits Frères des Pauvres font entretenir environ 200 tombes dans toute la France pour une durée minimum de 5 ans. « Nous veillons à ce que les tombes soient correctement entretenues. Récemment, nous avons par exemple fait réparer une stèle cassée qui nous avait été signalée par une cousine de la défunte », précise-t-elle. 
 
L’Association s’assure aussi de faire fleurir les sépultures pour la Toussaint, les Rameaux ou aux dates anniversaire… « Nous avions une dame qui souhaitait une simple rose chaque mois sur sa tombe. Nous avons respecté sa volonté », révèle la responsable du service Relations Testateurs des Petits Frères des Pauvres.

3- Publier un hommage dans la presse

« Certains de nos testateurs nous demandent aussi de faire publier, un an après leur décès, un hommage dans la presse, par exemple dans le journal local de leur village natal », ajoute-t-elle.

4- Accorder une attention particulière et constante

S’engager à faire respecter les dispositions funéraires ou l’entretien des sépultures de chacune des personnes qui choisit de faire un legs à titre universel aux Petits Frères des Pauvres, sont des missions que nos équipes prennent à cœur et qui demandent une attention particulière et constante. 
 
« Le sens du détail nous guide dans notre mission. Lorsqu’un testateur nous a fait confiance, il faut tout mettre en œuvre pour faire respecter ses volontés ! », conclut Géraldine Delavenne.
 
>> Pour en savoir plus sur les legs, consultez notre page Transmettre son patrimoine.
 

Dans la même catégorie