Trois nouveaux fondateurs ont fait confiance à La Fondation des petits frères des Pauvres

09 décembre 2010
articles les plus récents
  • 04 juin 2020
    #PlusJamaisInvisibles : un mouvement pour que nos aînés ne retombent pas dans l’oubli
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Covid19 : nos aînés pessimistes sur la poursuite de l’élan de solidarité post-crise
    Lire l'actualité
  • 04 juin 2020
    Selon notre rapport inédit, 720 000 personnes âgées n'ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement
    Lire l'actualité
Voir tout

Monsieur Georges Brichler, l'association « Clair Regard » et les trois sœurs Lecordier ont décidé de créer une fondation abritée pour mener à bien leurs actions.

La Fondation «Georges Brichler» a pour objectif de soutenir et accompagner les personnes âgées sans ressources à Madagascar et en particulier pérenniser les actions menées depuis 2006 par l'association malgache « Foyer du cœur » à Antananarivo. La Fondation «Louise Roulin» vient soutenir et poursuivre l'oeuvre de l'association de bienfaisance «Clair Regard», elle-même créée dans les années 1950 par des femmes catholiques engagées dans des actions sociales en France et à l'étranger. Leur volonté est que Les petits frères des Pauvres poursuivent leur œuvre en faveur des personnes âgées isolées, grâce au patrimoine restant à la dissolution de l'association. La Fondation «Lecordier», créée par trois sœurs du même nom, soutient les personnes en situation d'exclusion ou de précarité, particulièrement les femmes seules de plus de cinquante ans. En choisissant les petits frères des Pauvres, les fondateurs de ces trois fondations, qui partagent les valeurs des petits frères des Pauvres, ont souhaité donner un cadre et des perspectives à leurs volontés et pérenniser leur œuvre après leur disparition. Créer une fondation abritée, soutenir une cause en toute simplicité et avec de nombreux avantages À l'instar des 4 autres fondations déjà abritées au sein de la Fondation des petits frères des Pauvres, les fondations «Georges Brichler», «Louise Roulin» et «Lecordier» vont pouvoir s'appuyer sur l'expertise (juridique, fiscale, sociale et administrative) reconnue des petits frères des Pauvres. Rappelons que les fondations abritées par la Fondation des petits frères des Pauvres bénéficient de la « reconnaissance d'utilité publique » de l'abritante. La création d'une fondation abritée offre ainsi la possibilité de soutenir une cause et d'y attacher son nom en évitant les démarches administratives habituelles lourdes. Elles sont créées avec une dotation déterminée, par un simple accord entre les parties. Leur domaine d'actions doit être en accord avec la mission de la fondation des petits frères des Pauvres : « faciliter et améliorer durablement les conditions de vie des personnes n'ayant que de faibles ressources ou/et en situation d'isolement, principalement des personnes âgées et notamment en matière de logement ». Enfin, les dons perçus par les fondations abritées jouissent de tous les avantages fiscaux accordés à la fondation abritante : les dons qui leur sont faits peuvent être déductibles de l'impôt sur le revenu ou de l'ISF. >> Télécharger le communiqué de presse : Trois nouveaux fondateurs ont fait confiance à La Fondation des petits frères des Pauvres - (PDF / 215 ko) -  

Dans la même catégorie