Visite de Marcel, retraité et ancien surveillant au Collège de la Trinité

30 juin 2014
articles les plus récents
  • 02 juin 2020
    À 20 ans, ce volontaire Français est resté confiné en Irlande pour briser la solitude des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Depuis quelques temps, Marcel Couadour, ancien surveillant de la Trinité, manifestait son envie de retourner dans cette école ou il s’est investi pendant 35 ans de sa vie professionnelle. A l’initiative de Jacques membre de l’association « les petits frères des Pauvres » qui accompagne Marcel à la maison de retraite les Cascades à Béziers, et par l’intermédiaire d’un ancien élève de la Trinité, cet après midi du 18 juin 2014 Marcel a pu réaliser son souhait de retourner en ces lieux qu’il a quitté depuis 14 ans pour une retraite bien méritée.

D’anciens collègues de travail, des surveillants, des enseignants, des anciens élèves, ainsi que l’abbé Penalba étaient présents pour l’accueillir et l’émotion fut grande au moment des retrouvailles. Après un petit tour dans l’établissement pour visualiser les modifications apportées depuis l’an 2000, tout ce petit monde s’est installé dans la salle des Professeurs. Et là les souvenirs fusèrent de toutes parts et notamment un hommage unanime fut rendu à Marcel pour son investissement dans la création d’un Challenge de Foot inter classe pour occuper les élèves entre midi et quatorze heures. Si ce challenge a disparu aujourd’hui, il a été à l’origine de plusieurs vocations dans ce sport, ce qu’à notamment souligné un de ses anciens élèves qui est aujourd’hui « agent international de joueurs ». Cet après-midi de retrouvailles s’est terminé par une petite collation servie par l’association les petits frères des Pauvres. Unanimement les personnes présentes ont fait part de leur intention de ne pas en rester là et donc de rendre visite à Marcel dans son lieu de villégiature. Il est important de souligner que cette action n’a pu avoir lieu qu’avec l’accord de la direction des Cascades qui a validé cette action avec enthousiasme. Qu’elle en soit remerciée.

Dans la même catégorie