Témoignage

Annie, 67 ans psychothérapeute, retraitée depuis 5 ans

27 août 2011
Derniers témoignages
  • Alain, bénévole en milieu carcéral : « au contact des détenus, j’apprends l’humanité ! »

    « Au contact des détenus, j’apprends l’humanité ! »

    Lire le témoignage
  • Alexis, 17 ans, bénévole : « Comment pouvons-nous laisser nos aînés en état de mort sociale ? »

    « Comment pouvons-nous laisser nos aînés en état de mort sociale ? »

    Lire le témoignage
  • Edith, 76 ans : « Ce n’est pas vivre ce que je vis actuellement. Ce n’est pas marrant, je ne vois personne. »

    « Ce n’est pas vivre ce que je vis actuellement. Ce n’est pas marrant, je ne vois personne.

    Lire le témoignage
Voir tout

J'ai eu un métier passionnant, prenant, au service des autres... Comment arrêter ? Difficile ! Alors le bénévolat m'est apparu comme un bon chemin. Ma première expérience au Secours Catholique (accueil social) m'a beaucoup apporté.

Et puis, fin 2010, j'ai suivi ma petite famille à Cannes où je me suis installée. Nous étions en décembre, j'ai vu un flash à la télévision parlant de l'activité des petits frères des Pauvres pendant la période de Noël. J'ai été très touchée par ces images et j'ai eu envie d'aller plus loin. Donc recherche sur internet, découverte de l'activité... L'antenne d'Antibes est la plus proche de Cannes. J'ai téléphoné et rencontré Jean-Luc, le responsable. Le courant est passé, j'ai adhéré à l'éthique et aux règles d'or qui me correspondaient. Je suis repartie avec ma première mission : accompagner L. 74 ans elle venait de subir ce que j'appelle un accident de la vie plus de logement, déprime, solitude et très peu de moyens financiers. Aujourd'hui, grâce aux petits frères des Pauvres, L. reconstruit sa vie et a retrouvé le sourire. Je suis heureuse d'y avoir participé un peu. Le bénévolat pour moi, c'est être utile, mettre en place des projets, des idées et j'ai trouvé cela chez les petits frères. Chacun peut y trouver sa place, quelles que soient ses compétences et ses aspirations et chacun peut choisir son temps d'activité. Que du Bonheur à partager Amicalement Annie

Autres témoignages