Témoignage

Daniel Pone, bénévole

21 mars 2017
Derniers témoignages
  • Virginie : « Quel bonheur d’accompagner des personnes sourdes âgées en séjour vacances »

    « Quel bonheur d’accompagner des personnes sourdes âgées en séjour vacances »

    Lire le témoignage
  • Suzanne, 62 ans, découvre le cinéma pour la première fois

    "Pour moi, le cinéma a été une grande première !"

    Lire le témoignage
  • Jacques : « Mon bénévole me donne de la force »

    Hormis la radio, je n’ai personne 

    Lire le témoignage
Voir tout

Daniel, bénévole à Nice, témoigne de son engagement auprès des petits frères des Pauvres depuis plus de 10 ans.

En 2005, l'année suivant ma retraite, j'avais alors 66 ans, j'ai eu la chance de rencontrer, suite à une annonce de presse, Erwan Grillon, coordinateur des petits frères des Pauvres à Antibes et personnalité exceptionnelle. Après une vie professionnelle à Dijon, je suis venu à Antibes pour raison familiale. C'est le début de la mise en place de l'antenne des petits frères, étroitement liée à l'existence d'une très ancienne association antiboise, un toit pour les vieux . Donc l'occasion de rencontres fructueuses avec les nouvelles personnes accompagnées et les bénévoles débutants dans l'association. Courant 2007 j'ai déménagé à Nice tout en continuant mes activités 'petits frères' à Antibes. Seconde chance dans mon bénévolat avec la création de l'antenne de Nice en 2009 dans laquelle je me suis tout naturellement impliqué. Mes activités (accompagnements, permanences, réunions diverses) m'ont fait connaître un tas de gens passionnants à Nice, Antibes, Toulon, Marseille. Après une vie familiale, professionnelle et sociale intense, les activités au sein d'une telle association aident au prolongement du sens de l'utile. Le fait d'aider les autres amène à s'épanouir donc à s'aider soi-même, à développer ses facultés d'organisation ainsi que la maîtrise des relations sociales. Ce que je retiens : l'émotion et l'attachement aux personnes accompagnées, l’admiration pour le dévouement de beaucoup de bénévoles engagés (Andrée, Gabrielle, Chantal, et bien d'autres...) et le soutien sans faille des responsables salariés. 

Autres témoignages