Témoignage Marseille | En savoir plus sur : L'équipe locale

Ivana, 100 ans, « les Petits Frères des Pauvres m’ont aidée »

04 février 2021
Ivana, accompagnée par les Petits Frères des Pauvres

Ivana, accompagnée par les Petits Frères des Pauvres, est toujours positive et enjouée. © Marion Dunyach / Petits Frères des Pauvres

Derniers témoignages
  • Jocelyne, bénévole : « C’est important d’apporter du bonheur aux gens »

    « C’est important d’apporter du bonheur aux gens »

    Lire le témoignage
  • Vincent, bénévole vacances : « Les personnes âgées sont comblées en séjour »

    « Les personnes âgées sont comblées en séjour »

    Lire le témoignage
  • Siaka, bénévole : « Je veux partager mon temps libre avec les personnes vulnérables »

    « Je veux partager mon temps libre avec les personnes vulnérables »

    Lire le témoignage
Voir tout

Accompagnée par les Petits Frères des Pauvres de Marseille (13), Ivana, 100 ans, confie sans détour qu’elle n’oubliera jamais ce que l’Association a fait pour elle. Isolée et endettée après la perte de son conjoint, Ivana a pu retrouver sa joie de vivre grâce à nos équipes. Elle raconte.

[Mise à jour du 05/07/2021 à 10h45 : Ce lundi 5 juillet 2021, une surprise est organisée par les Petits Frères des Pauvres de Marseille pour fêter les 100 ans d'Ivana. Bénévoles, personnes accompagnées et salariés de la région sont réunis dans la maison du Manier pour lui offrir un anniversaire inoubliable.]

Pétillante, joyeuse et toujours positive, c’est ainsi qu’on pourrait décrire Ivana. Née en ex-Yougoslavie, elle perd sa maman à un an et demi puis est placée dans un orphelinat pendant 10 ans. Lorsqu’elle en ressort, elle est élevée quelques années par sa tante et son oncle avant  d’être arrêtée avec sa famille et placée dans un camp à l’arrivée des Allemands en Yougoslavie. 

« À la libération, j’étais jeune et je n’avais plus de famille. Alors je suis partie chanter avec la chorale partisane les chansons de Tito pendant deux mois, chaque jour avec les militaires pour annoncer la paix dans les villages de Dalmatie. C’était magique, tout le monde nous attendait ! », se souvient-elle.

Quelques années plus tard, Ivana se marie et finit par s’installer en France lorsque son mari y est muté. Ils s’installent dans le quartier marseillais de Font-Vert (13). « C’était une chance d’avoir atterri en France », confie-t-elle. 

Ivana ne travaille pas ; elle s’occupe de son berger allemand et de ses six chats. Le couple déménage ensuite dans le quartier de la Belle de Mai. Ils n’ont pas d’amis, plus de famille, sont « coupés » de leur pays d’origine.

Une artiste dans l’âme

Dans le quartier, elle rencontre un peintre qui donne des cours dans une école « Le crayon Bleu ». Ivana ne sait pas encore dessiner, ni peindre. Elle y découvre une passion pour cette discipline qui lui permet d’exprimer ce qu’elle ressent. Elle aime la nature, les fleurs, les oiseaux, les papillons et peint avec beaucoup de talent tout ce qui l’inspire.

Ivana aime aussi pousser la chansonnette… en français, italien, russe ou espagnol, plus de 80 morceaux et mélodies sont gravées dans sa tête.

Des passions qu’elle peut aujourd’hui exercer à loisir avec les Petits Frères des Pauvres…

Une rencontre décisive avec les Petits Frères des Pauvres

Ivana, accompagnée par les Petits Frères des Pauvres

Ivana, aux côtés de l'équipe des Petits Frères des Pauvres de Marseille. © Marion Dunyach / Petits Frères des Pauvres

Il y a plus de 20 ans maintenant, veuve et seule, Ivana fait la rencontre des Petits Frères des Pauvres : « J’avais alors une lourde dette que je ne pouvais pas payer. Une assistante sociale m’a donné l’adresse de la rue de Provence (local des Petits Frères des Pauvres à Marseille, note de la rédaction). Les Petits Frères m’ont aidé à payer. Jamais je ne l’oublierai. Depuis, je chante tout le temps parce que je suis heureuse. »

« Elle a une reconnaissance infinie envers les Petits Frères des Pauvres et tous les bénévoles qui se sont occupés d’elle. Grâce à nous, elle se sent reconnue et importante. », note Chantal-Marie, bénévole de l’équipe de Marseille

À 100 ans, Ivana est aujourd’hui entourée des équipes bénévoles et salariées des Petits Frères des Pauvres de Marseille qui font tout pour illuminer ses journées. Grâce à eux, elle participe à de nombreuses activités qu’elle adore : peinture, concerts d’opéra, repas dans le jardin de la maison du Manier, séjours de vacances… Son plus beau souvenir ? « Mon voyage en Alsace ! Un rêve réalisé grâce aux Petits Frères. Quel bonheur ! ».

À LIRE AUSSI :

 

Autres témoignages