Témoignage

L'Irlande ? Pays de landes qui abrite la dernière demeure d'Armand Marquiset, fondateur des petits frères des Pauvres

04 juin 2013
Derniers témoignages
  • Romane, en service civique à Chicago (USA), « c’est l’expérience de ma vie ! »

    Grâce au service civique, mon regard sur la vieillesse a clairement changé

    Lire le témoignage
  • Souad, bénévole vacances, offre une bulle d’oxygène aux personnes âgées après le confinement

    Les personnes âgées était ravies de partir en vacances parce que le confinement a été lourd

    Lire le témoignage
  • Confinée dans un Ehpad, Maryvonne ne rêvait que de cette sortie avec les Petits Frères des Pauvres

    J’attendais vraiment de retrouver cette liberté

    Lire le témoignage
Voir tout

Sur les pas de Georgette, 76 ans, bénévole à la Fraternité Accompagnement de Personnes Malades. Elle est allée en Irlande, ''à la rencontre d'Armand''. Elle nous confie avec le sourire : ''Je n'ai pas tout-à-fait atterri : une part de moi est toujours là-bas''

Jeudi 20 juin, vol pour l’Irlande, pays des landes Nous voilà à l’aéroport pour un voyage que je ne suis près d’oublier ! Destination : l’Irlande, là où repose Armand Marquiset, au milieu des landes, au bord de la mer. Les voyageuses ? - Raphaëlle, bénévole irlandaise qui a fait comme moi, ici à Paris, du bénévolat d’accompagnement de personnes malades, gravement malades et en fin de vie, et qui continue à donner de son temps ici en France, au vestiaire du Siège de notre Association, - Et moi, qui ai commencé mon bénévolat auprès de personnes malades en 1996. Ce bénévolat m’a tellement apporté dans mon cheminement humain et spirituel ! Les facilitateurs de ce projet ? - Sabine de Baudus, salariée, qui m’a subtilement aiguillée vers Michel Chegaray, - Michel Chegaray, le Président de notre Association. Avec reconnaissance et émotion, il m’a encouragée à le réaliser, ce projet, - et bien-sûr, Raphaëlle qui a voyagé avec moi, en partageant le même souhait de ce « retour aux sources » petits frères. Elle a tout réservé – vols d’avion, chambres. Elle a mis à contribution son frère qui vit là-bas, et elle a pris contact avec les petits frères des Pauvres d’Irlande. Et puis, moi qui ne parle pas anglais – encore moins l’irlandais ! – sur place, quel confort, elle me faisait les traductions simultanées. Merci Sabine, merci Michel, merci Raphaëlle Alors, à notre arrivée à Dublin, nous avons été fraternellement accueillies par l’équipe salariée de Dublin. Qu’ils me pardonnent si j’écorche leur nom ! Il y avait Dermot KIRWAN, Alison MURPHY, - et le ô combien chaleureux Jim O’BRIEN qui a connu et côtoyé Armand Marquiset en Inde, pendant 2 ans. Vendredi 21 juin, le 1er jour de l’été entre Dublin et Donegal En ce 21 juin, au petit matin du 1er jour de l’été, nous voilà, Raphaëlle et moi, prenant un autocar à destination du comté de Donegal, tout là-haut, au nord de l’Irlande. C’est  là qu’est la dernière demeure d’Armand Marquiset. Plusieurs heures de route… mais je n’ai pas compté le temps car les traversées de villages où l’autocar déposait des passagers sont autrement plus passionnantes que les aiguilles du temps ! A notre arrivée, John, le frère de Raphaëlle, nous attendait. Merci John, pour votre welcome ! Samedi 22 juin, jour J John nous accompagne jusqu’à Burtenport. C’est en ce lieu où la beauté de la nature est sidérante qu’on a photographié la jolie petite maison où Armand Marquiset a vécu ses dernières années.  Et il était bien là, notre dernier RV : Mister Chaun Mc GLINN, directeur des pompes funèbres, qui connaissait bien la dernière demeure d’Armand Marquiset et s’était occupé de ses funérailles. Grâce à lui, on ne s’est pas perdues dans la tourbière ! Et nous voilà arrivées au cimetière CILL BHRIDE. Seule une croix au milieu de l’herbe face çà la mer nous indique que le corps d’Armand a été déposé là. Le nom est à moitié effacé. On y devine, écrit dessus, Armand Marquiset, 29 IX 1900 – 14 VIII 1981, Brother of Heaven and Earth. Moment très émouvant. Il n’y a pas de pierre tombale, juste une prairie aux camaïeux de verts  en face de la mer. Simplicité, dépouillement, à l’image des qualités qu’Armand avait tant déployées durant sa vie auprès des plus Pauvres. Dimanche 23 juin, le lendemain Le lendemain, là, on s’est reposées ! Mais qu’est-ce qu’il pleuvait ! On a, ce matin-là, assisté à un office religieux, dans une église pleine à craquer ! Lundi 24 juin, retour à Dublin Quelle belle soirée nous avons passée à Dublin, la veille de notre retour sur Paris ! Alison, Jim, et Niamh MACKEN - l’ancienne directrice de la fraternité de Dublin pendant 15 ans ! - étaient avec nous. Autant vous dire que nous nous sommes quittés tardivement, tellement nous partageons le même projet collectif d’accompagner dans la durée, dans le respect, les personnes âgées. Bon, pour tout vous avouer, oui, je suis maintenant de nouveau à Paris, mais je n’ai pas tout-à-fait atterri : une part de moi est toujours là-bas ! Georgette C., Bénévole à la Fraternité Accompagnement de Personnes Malades  

Autres témoignages