Témoignage

Le parcours logement de Jeanne

09 décembre 2010
Derniers témoignages
  • Grâce à ce journal, Pascal, isolé et reclus chez lui, peut chasser ses idées noires

    Penser à ce qu’il se passe me permet d’enlever les idées noires que j’ai dans la tête…

    Lire le témoignage
  • Lucette, 84 ans, a réalisé son rêve avec les Petits Frères des Pauvres : dormir dans un château

    J'ai le sentiment que ce séjour me prouve que la vie est belle

    Lire le témoignage
  • Déconfinement : Christiane, 73 ans, « j’ai plutôt peur de sortir »

    J’ai plutôt peur de sortir…

    Lire le témoignage
Voir tout

Jeanne a vécu auprès de sa famille jusqu'à l'âge de 57 ans ! Pourtant, après une période d'hospitalisation de quelques mois, elle constata à son retour que sa présence était devenue indésirable et fut contrainte de se réfugier au foyer AIR (Accueil Insertion Rencontre) en octobre 2009.

De nature pourtant timide et réservée, Jeanne s'est présentée spontanément dans nos locaux dès le mois suivant avec la ferme intention de trouver rapidement un studio (nous n'avions malheureusement aucun logement passerelle disponible).Nous avons aussitôt établi les dossiers d'usage : garantie FSL et demandes auprès des bailleurs publics. Mais ne voyant toujours rien venir, Jeanne n'a pas pour autant baissé les bras. Elle a orienté ses recherches vers les bailleurs privés et participé à l'Atelier Recherche de Logement du GRAAL de Tourcoing.Ce n'était vraiment pas une mince affaire puisque Jeanne perçoit le RSA et le plus souvent les propriétaires privés sont réticents à signer avec des bénéficiaires de minima sociaux. Elle a tout de même réussi à trouver un petit studio sur la ville de Loos. Nous l'avons accompagnée dans les démarches liées à l'entrée dans les lieux : constitution du dossier d'aide du FSL, signature du bail et de l'état des lieux, dossier CAF pour l'aide au logement et avons également fait appel à la structure du local des dons des petits frères des Pauvres pour meubler son studio.Ainsi, à 58 ans, Jeanne est enfin devenue locataire en titre et cela depuis le 1er novembre 2010. C'est une nouvelle vie qui commence pour notre amie, pour la première fois dans une totale autonomie et il nous faudra veiller à ce que la solitude ne lui pèse pas trop.Farid DRICI

Autres témoignages