Témoignage

''Les fleurs de la fraternité'' à Maisons-Alfort, octobre 2010

02 octobre 2010
Derniers témoignages
  • Yolande, 93 ans, déplore que « les personnes âgées soient infantilisées »

    Je suis en colère parce que j’ai l’impression que les personnes âgées, on les considère comme des personnes vulnérables. ​

    Lire le témoignage
  • Sans cette initiative solidaire, Thérèse, 84 ans, serait coupée de l’actualité

    « Sans l’abonnement à la Voix du Nord, je n’ai aucune information »

    Lire le témoignage
  • Comme Elisabeth, certaines personnes âgées vivent bien le confinement : « j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    « Je vis très bien le confinement car j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    Lire le témoignage
Voir tout

Pour la Journée internationale des personnes âgées, le 1 octobre 2010, les petits frères des Pauvres de Maisons-Alfort ont menés la seconde édition d'une action nationale d'envergure : ''Les fleurs de la fraternité''.

A Maison-Alfort Pour l'implantation de Maisons-Alfort, c'est au marché que l'opération a eu lieu. Une rose offerte pour une personne âgée esseulée, malade ou en situation précaire, afin de témoigner de sa « Fraternité » : les passants étaient sollicités et se voyaient offrir une rose (blanche, rouge, rose) qu'ils devaient à leurs tours offrir à une personne âgée de leur connaissance. Plus de 900 roses ont ainsi été distribuées avec succès par l'implantation entre Maisons-Alfort et Alfortville. Témoignant de leurs intérêt pour cette action des élus sont venus soutenir les bénévoles qui avec cœur et plaisir ont peu se libérés pour que ce jour soit celui de la « Fraternité ». Et à Alfortville ? Quelques bénévoles qui battaient aussi le pavé place Salvador Allende. Prémices de mouvement social ? Que nenni. Tout comme à Maisons-Alfort, ils proposaient d'offrir des roses à des personnes âgées par passant interposé, avec souvent un sentiment d'incompréhension des personnes sollicitées, peu habituées à de la générosité pure, sans aucun retour. Mais globalement l'accueil fût excellent et à la mi-journée il ne restait pratiquement plus de fleurs à distrbuer. Nous sommes allés accompagner Mme Forcadel, directrice de la maison de retraite P. Curie pour apporter à Pierre, une de nos personnes âgées, une rose, geste qui l'a beaucoup ému, tout autant que notre visite par ailleurs. Bref une journée réussie qui ne peut que faire valoir nos valeurs auprès des alfortvillais et promouvoir ainsi notre image. A l'issue de cette opération tous les bénévoles se sont retrouvés au local des petits frères des Pauvres de Maisons-Alfort, pour partager un repas convivial et revenir sur cette journée d'action. Les Rapporteurs : David ANDREW et Jean JEANPIERE

Autres témoignages