Témoignage

Maryvonne, fidèle bénévole nous raconte ses vacances humainement riches

21 juin 2012
Derniers témoignages
  • Yolande, 93 ans, déplore que « les personnes âgées soient infantilisées »

    Je suis en colère parce que j’ai l’impression que les personnes âgées, on les considère comme des personnes vulnérables. ​

    Lire le témoignage
  • Sans cette initiative solidaire, Thérèse, 84 ans, serait coupée de l’actualité

    « Sans l’abonnement à la Voix du Nord, je n’ai aucune information »

    Lire le témoignage
  • Comme Elisabeth, certaines personnes âgées vivent bien le confinement : « j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    « Je vis très bien le confinement car j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    Lire le témoignage
Voir tout

Chaque année, les petits frères des Pauvres se mobilisent pour offrir des vacances aux personnes de plus de 50 ans, isolées et fragilisées. C’est l’engagement de centaines de bénévoles qui permet cette aventure unique. Portrait d’une bénévole ''aguerrie'' qui consacre chaque année une quinzaine de jours pour qu’été ne rime pas avec solitude !

Des vacances humainement riches ! Première rencontre avec les petits frères des Pauvres en 1998 à l’occasion d’une journée portes ouvertes. Maryvonne est encore dans la vie active (elle est correctrice) et son métier lui laisse une certaine liberté pour gérer son temps libre. L’accueil est chaleureux, la variété de missions, la confiance accordée aux bénévoles sont décisifs : Maryvonne rejoint l’équipe et s’engage pour son premier séjour de vacances, 15 jours à la campagne, à Chamarande (Essonne) avec un groupe de femmes et d’hommes en grande précarité, accompagnés par la Fraternité Paris-Saint-Maur. Partager deux semaines  ensemble du lever au coucher, crée des liens plus rapprochés. Ces personnes précaires, fragiles sont très attachantes : autour d’une balade, d’une activité, d’un café, elles se racontent, souvent. Les souvenirs se construisent… « Un séjour, c’est vraiment une parenthèse heureuse. Des liens se tissent, des visages s’épanouissent. Le quotidien est très loin et nous autres bénévoles, nous menons à bien notre mission grâce à une bonne entente et un bel esprit de fraternité » confie-t-elle. Au retour, Maryvonne rejoint l’équipe des bénévoles de l’Etape, l’accueil de jour parisien de la Fraternité Paris-Saint-Maur. Elle y retrouve régulièrement des participants aux vacances, ravis de la revoir. A la fin de l’année elle participe au repas de  Noël, un des temps phare des petits frères des Pauvres. Responsable bénévole d’un séjour de vacances L’été suivant, Maryvonne accepte d’être responsable bénévole d’un séjour de vacances. Sa mission : organiser un séjour le plus réussi possible ! Il faut savoir écouter, gérer une équipe de bénévoles, accepter les remises en question, assurer une présence discrète et efficace, anticiper les difficultés, et surtout être au plus proche des personnes accompagnées et créer pour eux un vrai climat de vacances. « Que de bons moments : visites, jeux, soirées danse et chant sans oublier la nuit des étoiles  où nous avons tous attendu et compté les étoiles filantes ! Bien sûr, le séjour a apporté son lot d’imprévus avec l’hospitalisation de 2 personnes accompagnées. Mais toute l’équipe est restée en contact avec elles » souligne Maryvonne. Le soutien de la salariée référente est précieux, cette nouvelle aventure est d’une incroyable richesse ! Et depuis 12 ans, chaque été, Maryvonne sillonne les régions de France comme responsable de séjour de vacances. 2012 ne dérogera pas à la règle !

Autres témoignages