Témoignage Luxeuil-les-Bains | En savoir plus sur : L'équipe locale

Serge, bénévole vacances : « Nous avons apporté de la joie à ces personnes qui sont seules toute l’année. »

25 janvier 2023
Serge bénévole vacances

Serge, bénévole, a réalisé son premier séjour de vacances avec les Petits Frères des Pauvres en octobre 2022. © Serge C.

Derniers témoignages
  • Delphine, bénévole à Paris : « Être bénévole, c’est faire la différence dans la vie de quelqu’un »

    « Être bénévole, c’est faire la différence dans la vie de quelqu’un »

    Lire le témoignage
  • Alice, service civique pour une Baraque à Frat : « Voir le sourire sur les visages, c’est le cadeau que nous recevons »

    « Voir le sourire sur les visages, c’est le cadeau que nous recevons »

    Lire le témoignage
  • Sébastien, bénévole en soins palliatifs : « c’est une super école de vie »

    « C’est une super école de vie »

    Lire le témoignage
Voir tout

Début octobre 2022, Serge, bénévole pour les Petits Frères des Pauvres de Luxeuil-les-Bains (70) a réalisé son premier séjour de vacances. Il revient sur cette expérience aussi enrichissante que marquante…

Arrivé chez les Petits Frères des Pauvres de Luxeuil-les-Bains (70) en novembre 2021, Serge s’est inscrit pour être bénévole sur un séjour de vacances moins d’un an après !

En septembre 2022, il est donc parti pour un week-end prolongé dans le Doubs (25) ralliant plusieurs équipes de notre Association en Bourgogne Franche-Comté. 

Dans le groupe, l’atmosphère a immédiatement été très conviviale : « Nous avons d’abord fait étape à Besançon, dans un restaurant chinois, pour retrouver des personnes de Montbéliard. Nous avons mangé ensemble et l’ambiance a tout de suite été formidable. », note-t-il.

Une ambiance chaleureuse pendant tout le voyage entre aînés et bénévoles

Une fois installés dans le gîte, les participants ont rapidement lié connaissance. « Dès le soir, cette ambiance qu’il y avait au sein du groupe s’est renforcée. Tout le monde s’entendait bien avec tout le monde. », poursuit le bénévole.

Serge, en tant que nouveau bénévole, n’avait pas encore de personne âgée désignée à visiter. Il a donc pu aider un peu tous les participants au cours du week-end : « Le fait que durant le séjour, pendant la journée, on s’occupe de tout le monde, ça permet d’avoir de meilleurs contacts. Autrement, si chacun reste avec son accompagnant, il n’y a pas de contact qui s’établit. Tandis que là, c’était super ! », se réjouit-il.

Nous étions tous heureux de nous revoir ! C’est énorme ! 

Ce week-end prolongé qui a été particulièrement riche en visites, sorties et animations (musées, château, fromagerie, restaurants…), a aussi été l’occasion de nouer de vrais liens d’amitié. « Ce mois de décembre, nous nous sommes tous retrouvés pour le repas de Noël, nous étions tous heureux de nous revoir ! C’est énorme ! », sourit Serge.

Une parenthèse de bonheur dans le quotidien des personnes âgées isolées

En tant que bénévole, Serge a tiré de grands bénéfices de ce séjour : « Au cours de ces expériences, il y a un échange humain qui se fait. C’est le cas avec des personnes plus âgées ou moins âgées que moi. De toute façon, l’échange entre humains est toujours très riche ! À partir du moment où il y a un échange, il y a quelque chose qui se construit… ».

Pour notre volontaire, ce voyage reste un magnifique souvenir. « Ce sont des moments qui ne s’expliquent pas, qui ne se racontent pas, ce sont des moments qui se vivent ! À partir du moment où on les a vécus, c’est quelque chose qui est formidable. Je le ressens comme ça. »

Mais Serge n’oublie évidemment pas les bienfaits apportés par ces vacances aux personnes âgées isolées : « C’est super parce que nous avons apporté de la joie à ces personnes qui sont seules toute l’année. Nous avons partagé cette joie ensemble. ».

Notre bénévole, qui a pourtant l’habitude de faire des séjours de vacances pour d’autres associations, est encore sur un nuage. Cette expérience avec les Petits Frères des Pauvres l’a définitivement touché. « Ce qui m’a le plus marqué, c’est notre petite bulle. Nous n’étions pas isolés des autres, mais tous ensemble, nous étions vraiment en symbiose. Le gérant du gîte nous a dit que c’était la première fois qu’il avait un groupe aussi gai et solidaire que nous. Ça fait plaisir à entendre ! », précise-t-il.  

Voilà un premier séjour réussi ! De quoi faire naître des envies d’engagement… 

 

 

À LIRE AUSSI :

Autres témoignages