Témoignage Auxerre

Suzanne, 62 ans, découvre le cinéma pour la première fois

06 février 2020

Suzanne, 62 ans, a pu découvrir le cinéma grâce aux Petits Frères des Pauvres. © Petits Frères des Pauvres d'Auxerre et Monéteau

Derniers témoignages
  • Virginie : « Quel bonheur d’accompagner des personnes sourdes âgées en séjour vacances »

    « Quel bonheur d’accompagner des personnes sourdes âgées en séjour vacances »

    Lire le témoignage
  • Jacques : « Mon bénévole me donne de la force »

    Hormis la radio, je n’ai personne 

    Lire le témoignage
  • Wolriatou, en service civique en Irlande : « permettre à nos aînés de se sentir moins seuls m’a fait grandir »

    "Permettre à nos aînés de se sentir moins seuls et de continuer à profiter de la vie m’a fait grandir."

    Lire le témoignage
Voir tout

À 62 ans, Suzanne, accompagnée par les Petits Frères des Pauvres d’Auxerre et Monéteau (89), n’était jamais allée au cinéma de sa vie. Pour elle, ce loisir était un luxe inaccessible. Grâce à notre Association, elle a pu s’y rendre avec sa bénévole Joëlle et vivre un moment inoubliable… Ensemble, elles racontent.

« Ma première sortie au cinéma a été une matinée magnifique », sourit Suzanne. Aujourd’hui âgée de 62 ans, Suzanne apprécie pleinement toutes les activités dont elle peut enfin bénéficier depuis qu’elle est accompagnée par les Petits Frères des Pauvres d’Auxerre et Monéteau (89), il y a 4 ans maintenant. 

Tout au long de sa vie, Suzanne n’a pas eu l’occasion de profiter de nombreux loisirs. Pour elle, les sorties étaient un luxe inenvisageable

Il y a quelques mois, l’équipe locale des Petits Frères des Pauvres décide d’offrir des places de cinéma aux personnes âgées qu’elle accompagne. Joëlle, sa bénévole, lui propose immédiatement d’en bénéficier, ignorant alors que ce serait pour elle une grande première… « Elle a tout de suite été partante », note Joëlle « une seule condition : elle ne voulait pas voir de film triste ni violent ». Après avoir épluché les programmes de cinéma, Joëlle lui propose d’aller voir le film fantastique Dumbo de Tim Burton.

Le cinéma, un rêve pour Suzanne

C’est ainsi que par une belle matinée de semaine, Suzanne et Joëlle se sont rendues à la séance. « Ce n’étaient que découvertes pour elle. D’abord le film, puis l’histoire du cirque autour de Dumbo, ça offrait un double spectacle, avec sa féérie, et aussi l’expérience inédite de se retrouver dans une salle de cinéma. En plus, ce jour-là, il n’y avait personne. Nous n’étions que toutes les deux dans la plus grande salle du cinéma ; tout lui semblait grand, démesuré : l’écran, la taille de la salle… », explique Joëlle.

Pour moi, ça a été une grande découverte.
 

« La chose la plus importante et qui m’a marquée, c’est d’avoir la salle que pour nous deux. On n’était pas dérangées par le monde », témoigne Suzanne.

Cette première fois a été extrêmement riche en émotions pour notre soixantenaire… « elle était véritablement enchantée. Elle en avait même les larmes aux yeux », se rappelle Joëlle. La principale intéressée confirme : « Pour moi, ça a été une grande découverte. Le cinéma c’est plus beau que la télé. On dirait que les histoires sont auprès de toi. C’est un rêve, il faut le voir pour le croire. »

 

Autres témoignages