Témoignage

Un jour comme les autres, pas vraiment comme les autres…

19 mars 2010
Derniers témoignages
  • Yolande, 93 ans, déplore que « les personnes âgées soient infantilisées »

    Je suis en colère parce que j’ai l’impression que les personnes âgées, on les considère comme des personnes vulnérables. ​

    Lire le témoignage
  • Sans cette initiative solidaire, Thérèse, 84 ans, serait coupée de l’actualité

    « Sans l’abonnement à la Voix du Nord, je n’ai aucune information »

    Lire le témoignage
  • Comme Elisabeth, certaines personnes âgées vivent bien le confinement : « j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    « Je vis très bien le confinement car j’ai gardé ma bonne humeur ! »

    Lire le témoignage
Voir tout

Aujourd'hui c'est le 18 mars, c'est un jour qu'il me plaît d'appeler un jour comme les autres, pas comme les autres. Pourquoi ? Attendez, je vais vous expliquer ! Aujourd'hui on a décidé d'organiser un repas avec nos vieux amis.

Aujourd'hui c'est le 18 mars, c'est un jour qu'il me plaît d'appeler un jour comme les autres, pas comme les autres. Pourquoi ? Attendez, je vais vous expliquer !Aujourd'hui on a décidé d'organiser un repas avec nos vieux amis.10h00 : Nous sommes là. Nous c'est l'équipe de bénévoles et de salariés de Strasbourg qui agit au local de Cronenbourg. Tous rassemblés, chacun trouve très vite quoi faire spontanément. Certains s'occupent de la cuisine, d'autres de la mise en place de la salle et du service. C'est Claude qui a décidé de faire le repas et on est tous ravis car nous le connaissons tous pour ses goûts culinaires sûrs. Aujourd'hui nous mangerons des toasts aux saveurs variés, du rôti de porc accompagné de frites maison et de petits pois carottes et en dessert des entremets au chocolat et aux fruits rouges dignes d'un vrai pâtissier.12h20 : Nos vieux amis arrivent, nous remarquons qu'ils se sont faits beaux pour l'occasion. Jeannette, vieille amie depuis 3 ans, réagit joyeusement face à l'équipe de bénévoles qui l'accueille : « Oh ! On est nombreux, faut faire la queue pour se dire Bonjour ! »Eh oui, nous sommes nombreux aujourd'hui, tous réunis pour partager simplement un repas !Ils arrivent tous, les uns après les autres : René, Madeleine, Denise, Fernande, Rose, Jeanine, Jeannette. Le repas commence dans la bonne humeur, on est tous heureux d'être là, rassemblés. C'est si simple et pourtant c'est un événement.13h00 : Une pause est faite, Claude notre cuisinier du jour est félicité par tous pour son repas et son investissement. Très vite une chorale s'improvise : nous chantons car nous sommes de bonne humeur, car nous sommes heureux d'être là. Rose décide de nous lire des poèmes qu'elle a aimés et qui l'ont émue. Séquence émotion poursuivi de chants, de rires et de bonne humeur.14h00 : Le dessert arrive, tout le monde est impressionné par la beauté des pâtisseries. Les plus gourmands se laissent tenter par deux parts de gâteaux. Une nouvelle pause chansons est faite, tout le monde a le sourire et l'œil brillant… ça fait plaisir de manger ensemble !15h00 : C'est la pause café pour tous, nous sommes repus par ce repas. René qui habite à côté du local a profité de la pause pour ramener son vieux schnaps des années 70, ça c'était pour les plus courageux !16h00 : Voilà le repas est fini, tout est débarrassé, rangé, lavé. Mais nous sommes toujours là et nous jouons au loto bingo.C'était une journée comme les autres avec rien de particulier, à fêter, à pleurer, pas de sorties et pourtant elle est vite devenue une journée pas comme les autres par ce partage de quotidien, de bonne humeur, de chants et de rires. C'est pour ces raisons que j'appelle cette journée une journée comme les autres, pas vraiment comme les autres.

Autres témoignages