Témoignage

Une vie plus sereine pour Philippe

19 janvier 2019
philippe-temoignage-1024
Derniers témoignages
  • Son service civique auprès de personnes âgées atteintes d’Alzheimer a été un déclic

    Les meilleurs souvenirs sont les sourires que j'ai pu donner

    Lire le témoignage
  • Romane, en service civique à Chicago (USA), « c’est l’expérience de ma vie ! »

    Grâce au service civique, mon regard sur la vieillesse a clairement changé

    Lire le témoignage
  • Souad, bénévole vacances, offre une bulle d’oxygène aux personnes âgées après le confinement

    Les personnes âgées était ravies de partir en vacances parce que le confinement a été lourd

    Lire le témoignage
Voir tout

Philippe vivait seul dans une petite maison vétuste en banlieue de Lille. Bénéficiaire d’une pension d’invalidité, sans emploi et en procédure de divorce depuis de nombreuses années, il souffrait de problèmes de santé qui s’aggravaient en même temps que sa maison se dégradait.

Suite au coup de téléphone d’une assistance sociale, nous nous sommes rendus à Attiches, une commune située à une quinzaine de kilomètres au sud de Lille.

« Je suis copropriétaire de cette maison avec mon ex-épouse mais je suis toujours en procédure de divorce et je suis contraint de rester dans la maison ! », nous a-t-il expliqué lorsque nous l’avons rencontré.

Défaut d’isolation et problèmes d’humidité, installation électrique dangereuse… L’inconfort de la petite maison était flagrant. Chaque pièce ne disposait que d’un feu à pétrole comme chauffage et les toilettes situées à l’extérieur n’avaient pas d’eau !

Une situation alarmante car son état de santé ressemblait à l’état de sa maison : en souffrance.

Nous lui avons proposé un hébergement dans l’un de nos logements « passerelles » de Champ Marie afin qu’il puisse passer l’hiver au chaud et dans des conditions de vie moins insalubres.

Un bailleur social partenaire des Petits Frères des Pauvres disposait alors d’un appartement de 2 pièces à Seclin, la ville d’origine de Philippe et nous avons obtenu qu’il puisse en être le nouveau locataire.

Ce projet d’installation dans sa nouvelle vie a alors enthousiasmé Philippe : en quittant sa vieille maison insalubre, il tournait une page douloureuse et pouvait enfin se reconstruire dans un espace neuf ! Nous l’avons bien évidemment aidé dans ses démarches administratives de relogement et accompagné pour meubler son nouveau logement.

Le sourire de Philippe qui voit sa vie sortir peu à peu de l’exclusion nous encourage à poursuivre toutes nos actions auprès des personnes en détresse !

Autres témoignages