Témoignage

Auprès de personnes âgées isolées Virginie vit son bénévolat intensément

19 juillet 2016
testcute-2186950_1920
Derniers témoignages
  • Romane, en service civique à Chicago (USA), « c’est l’expérience de ma vie ! »

    Grâce au service civique, mon regard sur la vieillesse a clairement changé

    Lire le témoignage
  • Souad, bénévole vacances, offre une bulle d’oxygène aux personnes âgées après le confinement

    Les personnes âgées était ravies de partir en vacances parce que le confinement a été lourd

    Lire le témoignage
  • Confinée dans un Ehpad, Maryvonne ne rêvait que de cette sortie avec les Petits Frères des Pauvres

    J’attendais vraiment de retrouver cette liberté

    Lire le témoignage
Voir tout

Virginie, depuis près de 4 ans accomplit son bénévolat dans la régularité, un vécu qu’elle partage avec nous :

Marie-Helène est jeune, coquette

3 ans et demi déjà Voilà 3 ans et demi que Marie-Hélène et moi-même nous faisons un petit bout de chemin ensemble. En 3 ans, nous avons déménagé, chacune de notre côté, mais nous ne nous sommes pas séparées.

Nous sommes allées au cinéma, elle et moi. Nous avons célébré Noel, la nouvelle année, nos anniversaires, au restaurant ou autour d’un bon café. Nous avons parlé, papoté, échangé, appelez ça comme vous voulez, mais chaque quinzaine lorsque j’en ai assez de mon travail, des collègues ou autre, notre rendez-vous me fait un bien fou.

Il me remet les pieds sur terre, m’aide à prioriser, à me rendre compte des vraies valeurs. Marie-Helène est jeune, coquette, dynamique, elle m’apporte bien plus qu’elle ne le pense et mes visites à son domicile sont comme une visite à une amie. Tout simplement.

Suzanne a le secret de la longévité

A peine un mois que Suzanne est entrée dans mon quotidien. Mais elle m’a séduite dès les premières secondes. Suzanne à un secret. Le secret de la longévité. Suzanne est une jeune femme de 103 ans qui vit en EHPAD. Elle a des colocataires, peu causant, mais elle a tant à dire, rien qu’avec le regard. Suzanne et moi on se prend la main quand on se voit. J’imagine qu’elle apprécie peut être le contact humain, et moi j’aime la douceur de sa peau, ça me rappelle celle de mes grands-mères.

L’essentiel pour moi est que lorsque nous nous voyons elle m’offre son plus beau sourire. Peu importe qu’elle me reconnaisse ou non, c’est un cadeau inestimable. C’est l’instant présent à l’état pur !

Parfois Suzanne ne parle pas, parfois elle parle d’un autre temps, parfois elle est comédienne et fait comme si elle avait 30 ans, parfois elle dort, ou elle cherche son sac à main… Suzanne n’est plus tout à fait dans la même réalité que nous, mais elle a peut-être bien raison de rester dans sa bulle car lorsqu’elle en sort elle se rend compte que ce n’est pas toujours réjouissant.

L’essentiel pour moi est que lorsque nous nous voyons elle m’offre son plus beau sourire. Peu importe qu’elle me reconnaisse ou non, c’est un cadeau inestimable. C’est l’instant présent à l’état pur !

 

Autres témoignages