Témoignage

Vous avez dit ''Pauvre'' ?

01 décembre 2012
Derniers témoignages
  • Alexis, 17 ans, bénévole : « Comment pouvons-nous laisser nos aînés en état de mort sociale ? »

    « Comment pouvons-nous laisser nos aînés en état de mort sociale ? »

    Lire le témoignage
  • Edith, 76 ans : « Ce n’est pas vivre ce que je vis actuellement. Ce n’est pas marrant, je ne vois personne. »

    « Ce n’est pas vivre ce que je vis actuellement. Ce n’est pas marrant, je ne vois personne.

    Lire le témoignage
  • Jocelyne, bénévole : « C’est important d’apporter du bonheur aux gens »

    « C’est important d’apporter du bonheur aux gens »

    Lire le témoignage
Voir tout

Bénévole depuis deux ans, je viens d’interrompre toutes mes activités du fait des chimiothérapies entreprises pour lutter contre un cancer...

J’avais peur d’annoncer aux deux dames que j’accompagnais chaque semaine le vrai motif de l’interruption de mes visites, pensant qu’elles en seraient déstabilisées (comme je l’étais moi-même d’ailleurs). Bien sûr, j’ai fini par leur expliquer par téléphone les raisons de mon infidélité. Comment croyez-vous qu’elles ont réagi, tant l’une que l’autre, pourtant si différentes ? La réponse est simple : des paroles d’affection, de soutien, d’espoir, d’encouragement, d’une chaleur humaine remarquable, paroles renouvelées à chaque conversation téléphonique. Quelle richesse !   Mais Qui donc accompagne Qui ? Je reçois beaucoup plus que je n’ai pu donner comme bénévole B. D. (bénévole à Nice)

Autres témoignages