4 types de transmission que vous ne soupçonniez pas

28 décembre 2020
legs oeuvres d'art Petits Frères des Pauvres

Les dons ou legs d'objets sont précieux pour les Petits Frères des Pauvres. © Julie Noss / Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 21 juin 2021
    Ces aînés ont eu des vies extraordinaires
    Lire l'actualité
  • 16 juin 2021
    Cet été, des centaines de personnes âgées partent en vacances grâce aux Petits Frères des Pauvres
    Lire l'actualité
  • 15 juin 2021
    Ehpad et crise sanitaire : sans famille, ces aînés ont été privés de visites
    Lire l'actualité
Voir tout

Outre le don ou le legs d’une somme d’argent ou d’un bien immobilier, saviez-vous que vous pouviez donner aux Petits Frères des Pauvres des œuvres d’art, tous types de collections ou encore des bijoux ? Ces transmissions, parfois insolites, nous sont précieuses pour mener nos actions contre l’isolement des personnes âgées et nous attachons une grande importance à les valoriser au mieux. La preuve par 4 !

1- Les œuvres d’art

 
Une peinture, une sculpture, un dessin, une chanson… des œuvres d’art sont régulièrement confiées aux Petits Frères des Pauvres par don ou par legs. 
 
« Nous avons par exemple hérité de 3 fonds d’ateliers : ceux des artistes Lucien Coutaud, Louise Verwee- Eichenberger et Jean Latour. Nous avons organisé des expositions pour valoriser à la fois les œuvres et la mémoire des artistes puis revendu les toiles. », explique Christophe Scheire, Responsable des dons en nature chez les Petits Frères des Pauvres.
 
Plus inhabituel, les Petits Frères des Pauvres peuvent aussi hériter de droits d’auteur : « La Fondation Bersabée est légataire d’une partie des droits d’auteur de M. René Cloerec, compositeur de musique de films. Il est également connu pour être l’auteur de la publicité Jean Mineur diffusé dans les salles de cinéma comme générique de Médiavision » dévoile Géraldine Delavenne, Responsable du pôle relations testateurs chez les Petits Frères des Pauvres.

2- Les meubles

Vous détenez un sublime tapis d’Orient ? Une magnifique commode d’époque ? Ou encore une chaise de designer ? Notre Association sait comment valoriser ces objets grâce à un service dédié qui s’occupe de les recueillir, de les faire expertiser avec l’appui d’un réseau de professionnels puis de les valoriser au mieux. 
 
« Nous avons notamment hérité d’un designer des années 50 qui créait du mobilier. Nous avons organisé une belle vente aux enchères avec son mobilier et maintenant, en tant qu’ayant-droits, nous sommes contactés par de grandes maisons de fabrication de mobilier pour faire des rééditions. Nous avons signé un contrat avec ces maisons et nous touchons des bénéfices sur la vente des meubles réédités. Non seulement, nous avons fait une belle vente de son mobilier mais en plus encore aujourd’hui, nous continuons de valoriser sa mémoire pour que des meubles de lui soient présents chez des particuliers ou dans des hôtels aux quatre coins du monde. Dès qu’on parle de lui, nous devons aussi donner notre accord dans les parutions. Nous nous préoccupons de sa mémoire comme si nous étions ses enfants ! », détaille Christophe Scheire.
Legs oeuvres d'art Petits Frères des Pauvres

Vous détenez des oeuvres d'art ? N'hésitez pas à nous consulter pour discuter de votre projet. © Julie Noss / Petits Frères des Pauvres

3- Les collections

Vous collectionnez les boîtes à musique, les timbres, les médailles ou les magazines ? Vos collections sont précieuses pour les Petits Frères des Pauvres. « Nous avons des collections dans tous les domaines. Toutes les collections se valent pour nous. Nous savons comment les valoriser au mieux grâce à notre réseau d’experts », révèle Christophe Scheire.
 
Ainsi, les Petits Frères des Pauvres ont déjà reçu de nombreuses collections de timbres, de journaux, d’automates ou encore d’armes anciennes.
 
« Je me rappelle que nous avons hérité de la collection d’anciennes boîtes à musique d’un bienfaiteur. Ce monsieur qui était un grand spécialiste savait que la salle des ventes de Chartres était le meilleur endroit pour les vendre car cette salle est spécialisée dans les automates. Nous avons donc respecté sa volonté de les vendre là-bas. Nous ne sommes pas seulement attentifs aux objets qu’on nous lègue. Nous veillons aussi à respecter les volontés du testateur et à valoriser au mieux l’objet en passant par les canaux de vente les plus adaptés », affirme Géraldine Delavenne.

4- Les monuments ou objets ayant un caractère historique

Il arrive parfois que nos bienfaiteurs aient en leur possession des biens à valeur historique. Ces biens, font l’objet d’une déduction fiscale comme tous les autres (75 % de la valeur de votre don dans la limite de 1000 € (plafond 2020). Au-delà, la réduction d'impôt est de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable avec report possible sur les 5 années suivantes en cas de dépassement.). Ils sont ensuite revendus par les Petits Frères des Pauvres lors de grandes ventes
 
« Je me souviens que nous avons eu un don d’une tapisserie du 17e siècle qui était classée monument historique. Elle ne pouvait pas quitter le territoire français. Elle a été vendue 25 000 euros à l’occasion d’une grande vente organisée pour le 70e anniversaire des Petits Frères des Pauvres », détaille Christophe Scheire.

Pour les Petits Frères des Pauvres, chaque objet a une valeur

Les ventes sont devenues une tradition pour les Petits Frères des Pauvres qui ont acquis, depuis 1946, une expertise reconnue dans le monde associatif. Pour nous, chaque objet a une valeur parce qu’il a une histoire : la vôtre.
 
Si nous sommes destinataire de votre don ou de votre legs, nous mettons un point d’honneur à respecter vos volontés pour l’objet, respecter ce bien et le valoriser au mieux. Pour organiser la remise de ces objets, n’hésitez pas à nous contacter afin de nous parler de votre projet. Nos équipes sont disponibles pour vous répondre et pourront vous rencontrer en toute confidentialité.
 

Pour tout renseignement sur les dons en nature :

Christophe SCHEIRE, responsable pôle dons en nature
gardemeuble@petitsfreresdespauvres.fr
01 48 65 91 29
 

Pour tout renseignement sur les legs :

Evelyne Florent, assistante pôle relations testateurs
relations.testateurs@petitsfreresdespauvres.fr
01 49 23 13 48
 

Dans la même catégorie