À 100 ans, son engagement contre l’isolement n’a pas pris une seule ride

03 juin 2019

Estelle, 100 printemps, continue son bénévolat pour les Petits Frères des Pauvres de Toulouse. © Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 21 novembre 2019
    Silver eco : 7 recommandations pour que les nouvelles technologies n’excluent pas nos aînés
    Lire l'actualité
  • 14 novembre 2019
    8 raisons de devenir bénévole pour Solitud’écoute, la ligne d’écoute des personnes âgées seules
    Lire l'actualité
  • 05 novembre 2019
    4 idées simples pour une consommation plus solidaire
    Lire l'actualité
Voir tout

Et si le bénévolat d’Estelle était le secret de sa longévité ? Bénévole de l’équipe de Toulouse Sud des Petits Frères des Pauvres, elle vient de fêter ses 100 printemps. Encore aujourd’hui, elle accompagne par téléphone 3 personnes âgées isolées.

Estelle a ouvert la porte des Petits Frères des Pauvres à Toulouse pour la 1ère fois en 1987. Près de 30 ans après, son engagement contre la solitude des personnes âgées n’a pas failli. Jusqu’à peu, elle accompagnait encore 7 personnes âgées isolées par téléphone. Aujourd’hui, elle aide et soutient 3 aînés à travers ses mots. 

Soutien téléphonique aux personnes âgées

Chaque semaine, elle les appelle et tient un cahier à jour pour ne perdre aucune information de leurs échanges et de leurs vies. Elle raconte avec douceur sa relation avec chacun d’entre eux : « Jeanne, elle est sensationnelle », « Gérard, il est extraordinaire », « Jean-Philippe, il est incroyable ». Toujours pleine d’admiration pour les personnes qu’elle accompagne, Estelle accorde à chacun un mot gentil et on sent dans sa voix l’importance que chacune de ces personnes a pour elle, la place qu’ils ont pris dans sa vie et, par-là, son lien fort avec les Petits Frères des Pauvres.  

Le bénévolat, secret de longévité d'Estelle ? © Petits Frères des Pauvres

« Je ne me rends pas compte que je vais avoir 100 ans »

Présidente du conseil syndical de sa copropriété, Estelle a un agenda bien rempli et ses activités ne s’arrêtent jamais : « J’ai aussi de la chance d’être en bonne santé donc je peux continuer mes activités, même si je me déplace moins qu’avant ». 

>> Partagez cet article sur Facebook et Twitter

Très proche de sa famille qui lui donne des nouvelles et la visite régulièrement, elle révèle que c’est grâce à son entourage et ses activités, qu’elle ne voit pas les années passer : « Je ne me rends pas compte que je vais avoir 100 ans car je ne vois pas le temps passer. Je suis très proche de ma famille, j’ai des nouvelles par téléphone régulièrement, mes petits-enfants me rendent visite également. Je continue d’être active et organise les réunions de copropriété chez moi. Je reçois aussi des visites d’autres bénévoles des Petits Frères des Pauvres avec qui j’échange sur l’association. Je suis très occupée et j’aime ça. » 

La famille, les amis, l’entourage, les activités et le bénévolat, des bienfaits pour rester jeune ? Estelle a encore de longues années devant elle !

Dans la même catégorie