Aide à domicile pour les personnes âgées : le gouvernement fait marche arrière

25 septembre 2019
Aide à domicile pour les personnes âgées

Les aides à domicile, précieuses pour les personnes âgées. © Jean-Louis Courtinat

articles les plus récents
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    4 questions sur les obsèques d’une personne seule
    Lire l'actualité
Voir tout

Alors que l’exonération des charges sociales pour les aides à domicile des personnes âgées a été un temps remise en question par le gouvernement, les Petits Frères des Pauvres rappellent à quel point ces services sont importants pour faciliter le quotidien de nos aînés, les maintenir à domicile et prévenir la perte de dépendance.

Elles sont nombreuses à y faire appel. Jusqu’à présent, les personnes âgées de plus de 70 ans qui font directement appel à des services de ménage, toilette ou habillement pour les aider au quotidien ne doivent pas payer les cotisations patronales. La possible fin de cette mesure avait été annoncée le lundi 23 septembre 2019 par le gouvernement avant d’être finalement annulée (24/09/2019).

Pour les Petits Frères des Pauvres, il est important de tout mettre en œuvre pour maintenir l’exonération de ces charges. En effet, les aides à domicile sont précieuses pour apporter sécurité, sérénité et confort à celles et ceux qui ne sont pas en perte d’autonomie mais qui souhaitent se maintenir à domicile dans les meilleures conditions possibles.

Emplois à domicile : le quotidien des personnes âgées facilité

Grâce aux aides à domicile, les personnes âgées peuvent donc rester au domicile le plus longtemps possible. Un souhait d’ailleurs exprimé par les personnes âgées qui sont 84 % à vouloir vieillir chez elles dans l’étude des Petits Frères des Pauvres (CSA – septembre 2017). 

Au-delà de faciliter le quotidien, les aides à domicile constituent une présence et un soutien pour les personnes âgées isolées, qui parfois ne parlent à personne de la journée.

Elles préviennent également la dépendance physique, en évitant par exemple de possibles chutes de nos aînés en faisant le ménage.
Enfin, en entretenant les jardins et les intérieurs, elles évitent que les habitats ne se dégradent. 

Personnes âgées et secteur de l’aide à domicile : pas d’économies possibles !

Pour les Petits Frères des Pauvres, qui étaient inquiets à l’annonce du gouvernement, la nécessaire recherche de l’équilibre budgétaire des comptes publics ne doit pas se faire au détriment des personnes âgées, qui sont déjà pour beaucoup dans une situation précaire. Aujourd’hui, en France, elles sont plus d’un million, soit 8 % de la population, à vivre avec moins de 1000 euros par mois. 

Quant au secteur de l’emploi à domicile, il est essentiel de ne pas le fragiliser davantage alors qu’il est déjà confronté à des problèmes de recrutement du personnel et que ces derniers ont des conditions de travail précaires.

Dans la même catégorie