Baptiste et Joseph, deux frères devenus bénévoles pour lutter contre l’isolement des aînés pendant le confinement

03 décembre 2020
Ils promènent le chien d'une personne âgée accompagnée par les Petits Frères des Pauvres

Baptiste et son frère Joseph gardent le chien de Yamina pendant son hospitalisation. © Philippe Delval / Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 18 janvier 2021
    556 900 bonnets collectés en 2020 : un grand merci pour votre mobilisation !
    Lire l'actualité
  • 11 janvier 2021
    Touchant : des bénévoles se mobilisent pour faire publier le livre de cette personne âgée en fin de vie
    Lire l'actualité
  • 06 janvier 2021
    Reconfinement : ces activités insolites qui ont maintenu le lien social
    Lire l'actualité
Voir tout

Au tout début du premier confinement, Baptiste et son frère Joseph se sont engagés auprès des Petits Frères des Pauvres à Caen (14) pour rendre service aux personnes âgées isolées. Pour la journée mondiale du bénévolat, ils reviennent sur leur engagement qui a sauvé Yamina, 65 ans, d’une situation désespérée…

Une soudaine prise de conscience. Au début du premier confinement, Baptiste, 24 ans, a eu envie d'agir pour aider les personnes âgées isolées près de chez lui à Caen (14). « J’avais du temps libre alors j’ai eu envie de m’engager », décrit-il. Il a immédiatement pensé aux Petits Frères des Pauvres qui l’ont orientée vers Yamina. Cette dame isolée de 65 ans avait notamment besoin d’un relai pour promener son chien car elle ne pouvait plus le faire. 

Pendant quelques jours, Baptiste s’occupe des promenades du Jack Russel. C’est alors que le frère de Baptiste, Joseph, 22 ans, rentre en France après un voyage à l’étranger. Lui aussi a envie de s’engager pour briser l’isolement des personnes âgées.

Rendre service aux personnes âgées isolées

Joseph relaie alors son frère dans ses missions de garde du chien les jours où Baptiste n’est pas disponible. « Je me sens vraiment utile. Je suis content de pouvoir aider Yamina », sourit Joseph. 

Yamina ayant ensuite dû être hospitalisée, Baptiste et Joseph accueillent chez eux le chien pour en prendre soin. « Si ces deux jeunes n'avaient pas été là, mon chien partait en refuge ! », remercie-t-elle. 

« Ce sont des petites aides en soi, mais qui peuvent être énormes pour les personnes âgées », résument les frères. 

Une belle histoire d’engagement familial !

 

Dans la même catégorie