Cette année, la crise du covid19 donne une légitimité plus forte à la journée internationale des personnes âgées

29 septembre 2020
1er octobre : l'isolement, thème de la journée internationale des personnes âgées

L'isolement des personnes âgées, un thème fort en 2020 pour la journée internationale des personnes âgées. © Jean-Louis Courtinat/ Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 26 octobre 2020
    Les jeux vidéo, la nouvelle ordonnance pour nos aînés ?
    Lire l'actualité
  • 16 octobre 2020
    La crise, facteur aggravant de précarité : nos aînés témoignent
    Lire l'actualité
  • 15 octobre 2020
    Coronavirus en Ehpad : préserver le lien social coûte que coûte !
    Lire l'actualité
Voir tout

Le 1er octobre prochain, la 30e journée internationale des personnes âgées résonnera différemment avec la crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois. L'isolement des personnes âgées a davantage été visible dans le débat public durant le confinement et leur solitude a été soudain plus palpable. Pour les Petits Frères des Pauvres, cette journée est l’occasion de rappeler que les personnes âgées souffrent d’isolement toute l’année.

La journée internationale des personnes âgées le 1er octobre, c’est chaque année pour les Petits Frères des Pauvres l’occasion de rappeler que 900 000 personnes âgées souffrent d’isolement en France. Mais en 2020, ce 1er octobre, résonne différemment. Avec la crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois, l’isolement des personnes âgées a été rendu plus visible. 

En effet, durant le confinement, de nombreux citoyens ont constaté que leurs voisins âgés étaient isolés et n’avaient personne pour les aider à faire les courses ou prendre leurs médicaments. Nombreux sont ceux aussi qui ont découvert ce que pouvait ressentir une personne âgée isolée : ce que c’est de ne pas sortir de la journée, ce que c’est de ne parler à personne…

Pour les Petits Frères des Pauvres, cette année, le thème de la Journée internationale des personnes âgées est donc plus que jamais l’isolement des personnes âgées

Isolement : la mobilisation doit continuer

Si l’isolement de nos aînés a particulièrement été visible durant le confinement et qu’une vague de solidarité citoyenne s’était déclenchée, de nombreuses personnes âgées étaient pessimistes à l’idée que cette mobilisation puisse se poursuivre à la fin de la crise. Selon la dernière étude Petits Frères des Pauvres / CSA Research 2020, seules 31 % des personnes âgées pensent que les Français seront plus solidaires après la crise. 

Avec les nouvelles restrictions annoncées par le ministre de la Santé (23/09/2020) telles que la fermeture des salles des fêtes et les salles polyvalentes accueillant des "activités festives et associatives" ou encore la limitation des visites dans les Ehpad, l’isolement des aînés est toujours d’actualité.

Autant de raisons pour les Petits Frères des Pauvres d’appeler les citoyens à continuer de se mobiliser pour briser l’isolement autour d’eux en ce 1er octobre ! Ensemble disons non à l'isolement de nos aînés pour qu'ils ne soient plus jamais invisibles.

Dans la même catégorie