Des ateliers bien-être pour prendre soin de nos aînés isolés

09 août 2021
Atelier bien-être pour les personnes âgées

Pour redonner confiance à nos aînés isolés, rien de tel qu'un moment de détente... © Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 22 septembre 2021
    560 000 bonnets à tricoter pour la 16e édition de « petit bonnet, bonne action »
    Lire l'actualité
  • 22 septembre 2021
    Grâce à nos bienfaiteurs, plus de 34 700 personnes âgées sont sorties de leur isolement en 2020
    Lire l'actualité
  • 21 septembre 2021
    La maison du Thil, une colocation où il fait bon vivre pour les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées
    Lire l'actualité
Voir tout

Quand on est âgé, isolé et qu’on peine à joindre les deux bouts chaque mois, aller chez le coiffeur ou la manucure devient un luxe qu’on peut rarement se permettre. Les Petits Frères des Pauvres, qui ont à cœur de maintenir le lien social mais aussi de restaurer la dignité des personnes qu’ils accompagnent, permettent régulièrement à des aînés d’accéder à ces soins. Exemples.

S’occuper de ses ongles, de la coloration de ses cheveux ou encore de sa barbe en friche… ce n’est pas toujours évident quand on prend de l’âge, qu’on a des soucis pour se déplacer ou encore qu’on a une petite retraite… C’est pourquoi, bien des personnes âgées font l’impasse sur ces soins et remettent à plus tard leurs besoins. Pourtant, prendre soin de soi, de son corps, de son image c’est se respecter et retrouver sa dignité. Les Petits Frères des Pauvres organisent donc régulièrement des ateliers bien-être pour les aînés qu’ils accompagnent.

C’est le cas chez les Petits Frères des Pauvres de Montauban (82), qui proposent en cette période de crise sanitaire, en lieu et place des ateliers collectifs réguliers, une prestation de manucure à domicile. Financée la CFPPA (Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d'Autonomie), cette prestation est notamment assurée par Marie, ancienne esthéticienne devenue bénévole de notre Association. 

Atelier bien-être pour les personnes âgées

Nelly, 90 ans, profite d'une séance manucure offerte par Marie, bénévole. © Petits Frères des Pauvres

Plusieurs dames ont déjà bénéficié de la séance de manucure. C’est le cas de Nelly, ancienne agricultrice de 90 ans et assez coquette qui s’est facilement prise au jeu : « D’habitude, je me fais mes petits soins du visage avec des masques et de la crème, mais là, on prend soin de moi, on me fait les ongles, des massages des mains, cela fait un bien fou. Dommage, que je ne puisse pas sortir danser, j’ai envie de montrer mes belles mains manucurées. »  

De son côté, Evelyne, 94 ans trouve aussi de nombreux bienfaits à la venue de notre bénévole esthéticienne : « C'est difficile pour moi, parce qu’avec ma main je n'arrive pas à attraper les ciseaux pour me couper les ongles. Ça me remonte le moral de les voir, c'est mon rayon de soleil » confie-t-elle avec émotion dans le Petit Journal, édition Tarn et Garonne (27/03/2021).

Les soins, un moment de détente pour les aînés

Au sein des établissements des Petits Frères des Pauvres également, des instants bien-être sont régulièrement proposés. Le 17 juin dernier, des salariées de l'entreprise NIVEA sont venues partager un moment beauté avec des résidents de la maison Yersin (Paris, 13e). Au programme : un atelier sur le thème du toucher et du massage animé par une psycho-socio esthéticienne qui a d’abord proposé un temps de relaxation puis de découverte de l'automassage du visage et des mains suivi d'un petit quiz sur la peau. 

Durant les différentes phases de confinement, les prestataires extérieurs (coiffeurs, personnels paramédicaux…) n’ont pas toujours pu venir s’occuper des résidents dans les établissements. Qu’à cela ne tienne, à l’Abbaye de la Prée (36), les auxiliaires de vie n’ont pas hésité à prendre le relai. « Ce qui est long pour eux, c’est qu’ils n’ont plus de contacts physiques, de nous et de leurs familles. Pour compenser ça, il faut des petites attentions. La coiffeuse ne pouvait plus venir, alors je me suis mise à faire des brushings, des couleurs, des coupes. Ce sont des petites choses qui leur manquent beaucoup. », décrit Françoise, auxiliaire de vie.

Atelier bien-être pour les personnes âgées

Suzanne est ravie de l'atelier coiffure mis en place à l'Abbaye de la Prée. © Pierre Toury / Petits Frères des Pauvres

Un geste qui a été extrêmement apprécié par les résidents comme en témoigne Suzanne, 98 ans : « La coiffure a été un moment de détente. Françoise est formidable. Jamais un geste de trop. »

Ces moments hors du temps permettent à nos aînées de se faire chouchouter et de retrouver confiance en elles. Un plaisir qui n’a pas de prix !

À LIRE AUSSI :

 

Dans la même catégorie