Quand la soupe de Paul Bocuse finance nos actions auprès des personnes âgées

24 avril 2019

La soupe des équipes Paul Bocuse a contribué aux actions des Petits Frères des Pauvres contre l'isolement des personnes âgées. © Petits Frères des Pauvres de Lyon

articles les plus récents
  • 17 mai 2019
    Somjit, transexuelle, a retrouvé respect et stabilité grâce aux Petits Frères des Pauvres
    Lire l'actualité
  • 16 mai 2019
    Don, don de titres, don en nature… 4 solutions pour obtenir une déduction fiscale
    Lire l'actualité
  • 14 mai 2019
    10 personnes âgées sortent de la précarité grâce aux Petits Frères des Pauvres à Marseille
    Lire l'actualité
Voir tout

À l’occasion de la Biennale internationale du goût organisée à Lyon (69), les équipes du célèbre chef Paul Bocuse ont reversé les bénéfices de la vente de leur soupe au profit des Petits Frères des Pauvres. Une action qui a réchauffé les cœurs de nos aînés.

Bien plus qu’une simple soupe ! Comme tous les ans, à l’occasion de la Biennale internationale du goût à Lyon, les chefs du groupe Paul Bocuse réalisent la Soupe de Monsieur Paul revendue dans toute la ville. Mais cette année, l’édition était particulière…

Près d’un an après la disparition de Paul Bocuse, ses équipes ont décidé de reverser les bénéfices de la vente de cette soupe aux Petits Frères des Pauvres. Une belle façon de faire honneur à la générosité du célèbre chef mais aussi de contribuer à nos actions en faveur des personnes âgées isolées.

4500 euros contre l’isolement des personnes âgées

En janvier 2019, pas moins de 500 litres de soupe à base de blancs de poireaux, carottes, Saint-Marcellin et bouillon de volaille ont donc été préparés… et dégustés !
Ainsi, plus de 2 000 gobelets de soupe ont été vendus grâce à la mobilisation des équipes de Paul Bocuse et des 71 bénévoles des Petits Frères des Pauvres de Lyon

Au total, environ 4500 euros ont été récoltés au profit de nos actions contre l’isolement des personnes âgées. 

Un évènement qui a permis aux lyonnais de rencontrer les équipes locales des Petits Frères des Pauvres et de réchauffer le cœur de nos aînés. « Le véritable bénéfice, c’est que cette mobilisation pour l’hommage à Paul Bocuse a représenté pour notre association une excellente occasion de clamer haut et fort "Non à l’isolement de nos aînés" », a résumé François Auffray, adjoint de direction de la Fraternité régionale Auvergne-Rhône-Alpes des Petits Frères des Pauvres. 

>> Partagez cette actu sur Facebook ou Twitter

Dans la même catégorie